Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Est

TÉBESSA : Une employée d'Algérie Poste arrêtée pour détournement
Une employée de l’agence Algérie Poste, âgée de 39 ans, a été arrêtée par les services de sécurité de la ville de Tébessa, samedi dernier, pour détournement de deniers publics. Selon la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, une enquête a été déclenchée à la suite d’une plainte déposée par deux clients de l’agence, dont les comptes ont été débités de la somme de dix millions chacun. Aussi, les services de sécurité ont mis la main les deux chèques falsifiés des clients et qui ont permis de remonter jusqu’à l’employée. Cette dernière a été présentée devant le juge d’instruction qui l’a placée sous mandat de dépôt.

RACHID G.

GUELMA : Les trois auteurs d’une agression sous les verrous
Un citoyen âgé de 28 ans a été sauvagement agressé par arme blanche le 11 août dernier, rue du 1er-Novembre-1954 à Oued Zénati, tard dans la nuit, par un groupe d'individus. La victime lardée de plusieurs coups de poignard a été abandonnée sur le macadam par ses tortionnaires qui durent battre en retraite, car des riverains, alertés par les cris, sont intervenus. C'est dans un état lamentable que le jeune homme a été évacué au service des urgences de l'EPH d’Oued Zénati où il fut pris en charge par des chirurgiens. Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de daïra entamèrent une enquête, et à la faveur d'investigations ils sont parvenus à identifier les auteurs de cette agression qui ont été appréhendés le 7 septembre, selon la responsable de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Les policiers ont saisi des armes blanches, à savoir sabres, épées et poignards dans leurs domiciles. Confondus, ces trois repris de justice, âgés de 19 à 23 ans, ont été placés en détention préventive par le magistrat instructeur près le tribunal d’Oued Zénati pour association de malfaiteurs, agression par arme blanche avec intention d'attenter volontairement à la vie d'autrui.

Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER