Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’ALGÉRIE PROFONDE / Est

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Est

©D. R.

Skikda : Démantèlement de 2 bandes de cambrioleurs
Deux bandes de cambrioleurs de maisons ont été démantelées, l'une à Skikda et l'autre à Azzaba, permettant l'arrestation de 5 individus, âgés de 24 à 33 ans. La première bande a été démantelée suite à un appel au numéro vert de la police de la part de voisins à la cité Rabah-Bitat, vers 4h, durant la nuit de samedi à dimanche, qui faisait état du cambriolage par effraction de l'appartement de leur voisin situé au troisième étage. Les cambrioleurs ont dérobé des bijoux en or (une ceinture, des bracelets, des gourmettes, des bagues, des boucles d'oreille, une parure), et aussi des équipements de plongée, des caméras et de l'argent. Après investigations, les policiers ont réussi à arrêter le principal suspect qui a caché ces bijoux dans son domicile et à identifier son complice receleur. Les policiers ont réussi à récupérer les objets volés dont une partie a été vendue à un bijoutier. L'enquête révélera que le principal suspect a profité de l'absence de la famille pour
grimper les étages et s'infiltrer dans l'appartement. Le principal suspect a été mis en détention provisoire, alors que le second a été relaxé. Par ailleurs, une deuxième affaire similaire a été instruite par la sûreté de la daïra de Azzaba le 26 décembre. Ce jour-là, vers 16h, une plainte a été déposée par le frère de la victime de ce cambriolage qui était absent du domicile. Les cambrioleurs ont dérobé une armoire en acier où étaient entreposés des bijoux de famille, des sommes d'argent en dinars et en monnaie forte, un fusil de chasse et des documents administratifs. Les investigations de la police ont permis d'identifier et d'arrêter rapidement trois suspects et la récupération des objets volés. Le magistrat instructeur près le tribunal de Azzaba les a écroués pour les faits reprochés.

A. Boukarine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER