Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Algérie profonde

Bréves de l'Est

Jijel : Le train de voyageurs est de retour
 Après de multiples demandes lancées par la population durant les années précédentes, le transport ferroviaire de voyageurs vient finalement de voir le jour. La direction des transports a relancé la ligne ferroviaire reliant Jijel à Constantine à raison de trois navettes par semaine. Selon nos sources, le train fera un aller de Constantine vers Jijel à 6h30 et un retour de Jijel vers Constantine à 16h, a-t-on fait savoir. Cependant, cette remise sur rails pourrait être momentanée, voir même éphémère, puisque la navette Jijel-Constantine a été ouverte spécialement aux estivants qui convergent en masse sur l’antique Igilgili durant la saison des grandes chaleurs. Cette ligne qualifiée par le passé de non rentable, a été rouverte dans l’espoir de diminuer la pression automobile sur la RN43 et fluidifier la circulation routière. Cette voie a été mise en service durant les années 1990, avant d’être suspendue pour des raisons sécuritaires. Elle a été relancée une seconde fois il y a quelques années, pour être abandonnée subitement pour des raisons inconnues, cédant la place aux wagons de céréales trainés par une vieille locomotive qui passe au port de Djendjen sur la ligne Jijel-Constantine. Pas moins de 6 gares ferroviaires implantées du côté est de Jijel ont été laissées à l’abandon sans aucune activité, et ce, depuis plusieurs années. Le retour de ce moyen de transport inconnu pour la majeure partie des Jijéliens, a fait le bonheur de tous les habitants qui espèrent entendre les sifflements du train à longueur d’année.
RAYAN MOUSSAOUI

Incendies de forêt à Bordj Bou-Arréridj : Lancement d’un plan d’urgence
 Un plan d’urgence pour la lutte contre les incendies vient d’être lancé par la direction de la Protection civile de Bordj Bou-Arréridj dans le cadre d’une stratégie de lutte contre les incendies initiée par la direction générale de la Protection civile. Dans ce sens, quelque 51 éléments de Bordj Bou-Arréridj et Biskra ont été mobilisés pour former une équipe spécialisée, tous grades confondus, pour diverses interventions, apprend-on de la cellule de communication de la direction de la Protection civile  qui ajoute que cette équipe a été dotée de moyens de transport (7 camions, 3 camions à eau, un camion de transport de matériel, un bus, ainsi que d’une ambulance). Dans le même cadre, le bilan du week-end fait état de 46 interventions. Concernant les céréales, plus de 10 hectares ont été ravagés par le feu et 5 650 bottes de foin. Pour la forêt et les broussailles, l’on a enregistré quelque 56 hectares. Enfin l’on nous informe que 1 014 arbres fruitiers ont été ravagés par le feu.
Chabane BOUARISSA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER