Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Est

BOUHADJAR (EL-TARF) : Le réseau AEP renforcé
Les communes de la daïra de Bouhadjar à l’extrême sud-est de la wilaya ont été renforcées depuis le 3 août de 17 280 mètres cubes d’eau pour résoudre ce problème de manque d’eau devenu endémique pour les trois communes en particulier Hamam, Oued Zitoun et Aïn El- Kerma. Selon les informations, les quartiers du chef-lieu de daïra Bouhadjar sont suffisamment approvisionnés en eau potable. Selon nos interlocuteurs, un ex-directeur et un citoyen de la cité du 19-Mai, ce liquide, précieux en saison estivale surtout, coule dans les robinets des ménagères entre trois à cinq jours parfois chaque jour, ce que confirme un autre interlocuteur habitant la commune de Bouhadjar. Pour cette commune, le problème reste posé pour les douars et mechtas qui lui sont rattachés car la plupart des réseaux de canalisation sont érodés et nécessitent une réhabilitation. La daïra de Bouhadjar compte 53 600 habitants. Les travaux de réparation effectués sur la pompe flottante installée au barrage Cheffia dans la même daïra pourra dorénavant pomper les 200 litres secondes pour étancher la soif des habitants de Hammam, Oued Zitoun, Aïn El-Kerma et la commune de Zitouna (El-Tarf). Selon des indiscrétionsb une partie des communes de la wilaya d’El-Tarf seront aussi alimentées de ce barrage qui est à 95 millions de mètres cubes d’eau actuellement après les dernières intempéries.

Tahar BOUDJEMAA

Constantine : Saisie de 4 740 comprimés psychotropes
Les éléments de la brigade de recherche et d’investigation BRI relevant de la Sûreté de wilaya de Constantine ont procédé au courant de la semaine dernière à la saisie d’une importante quantité de psychotropes lors d’une opération qui a également permis l’arrestation de deux malfaiteurs âgés de 27 ans et accusés de commercialisation illégale de produits pharmaceutiques et port d’armes blanches prohibées. Il s’agit en effet de la plus grande quantité de psychotropes saisie en une seule opération de la  BRI depuis le début de l’année. 4 740 comprimés de Prégabaline, plus connue sous l’appellation générique Lyrica, qui est un médicament antiépileptique, utilisé essentiellement dans le traitement des douleurs neuropathiques et qui fait des ravages dans les milieux de jeunes qui s’adonnent aux psychotropes, ont ainsi été retrouvés à bord de deux véhicules appartenant aux deux individus arrêtés, une Golf de sixième génération et une Renault Symbol. Les limiers de la BRI ont également mis la main sur une importante somme d’argent des revenus de la revente des psychotropes. Le communiqué de presse de la Sûreté de wilaya de Constantine fait, aussi, état de la saisie d’armes blanches de sixième catégorie dont deux grandes épées.

K. G.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER