Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Est

©D. R.

Guelma : L’association Keif-El-Itim au secours des  démunis
Dans le cadre de ses activités, l'association Keif-El-Itim a établi une opération de solidarité en direction des familles démunies pour leur permettre de passer dans de bonnes conditions les fêtes de l'Aïd-El-Adha. La semaine écoulée, les responsables de cette organisation ont procédé au sein du CLS, centre de loisirs scientifiques Salah-Boubnider, à la distribution de 600 couffins garnis de denrées alimentaires de première nécessité à des familles préalablement recensées par les dix antennes implantées dans diverses communes de la wilaya. La veille de la fête du sacrifice, aux abords de la mosquée Nour, quartier périphérique de la ville, après la prière du dohr, 150 moutons ont été remis à des familles démunies. Selon notre interlocuteur ce sont des veuves et des familles très pauvres qui ont été ciblées par les membres de cette association.

HAMID BAALI

Un Aïd macabre à Mila : Un cadavre repêché d’un oued et un fellah tué
Un homme répondant aux initiales B. A. a été retrouvé mort, ce vendredi en fin d’après-midi, dans les eaux de l’oued El-Kebir, tout près de la source thermale de Beni Haroun, au nord de Mila. La découverte macabre a été faite à 16h 40 par les services de l’unité secondaire de la Protection civile de Grarem-Gouga qui ont repêché le cadavre. Le corps sans vie était dans un état de décomposition avancée, selon la protection civile. Âgée de 30 ans, la victime portait un maillot de bain au moment de sa découverte, ce qui renforce la thèse de la noyade accidentelle, souligne-t-on. On déplore, par ailleurs, la mort, le même jour, d’un fellah dans le renversement d’un tracteur dans la commune d’Oued Endja. Selon la Protection civile, un fellah, A. R., 66 ans, a été tué dans le renversement d’un tracteur à 12h15, au lieudit Oulec Bouazoun, dans la commune d’Oued Endja. Il se trouvait au volant de l’engin agricole au moment de l’accident, précise-t-on. Transportée à la polyclinique de la ville dans un état grave, la victime a rendu l’âme peu de temps après son admission au service des urgences médicales. Deux enquêtes ont été ouvertes pour déterminer les causes exactes des deux accidents.

Kamel B.

Bordj Bou-Arréridj : Remise des clés de 546 logements
Une opération de distribution de 546 logements, toutes formules confondues, a été organisée la veille de la célébration 20 Août et de l’Aïd El-Kebir, à Bordj Bou-Arréridj. Une cérémonie symbolique de remise des clefs a été organisée, à cet effet, hier, au niveau de la salle de la wilaya, en présence de plusieurs bénéficiaires. Cette opération de relogement porte sur la distribution 250 aides à l'habitat rural, 236 sociales et 60 LPA. Pour rappel, pas moins de 3426 logements tous types confondus ont été distribués depuis janvier 2018.

Chabane BOUARISSA

Aïn Beïda (Oum El-Bouaghi) : Saisie de drogue
Intervenant dans le cadre de la lutte contre la criminalité, notamment la commercialisation de la drogue, les éléments de la brigade de recherches et d'intervention (BRI) de la police judiciaire d'Oum El-Bouaghi sont parvenus à neutraliser un suspect  détenant une importante quantité  de drogue. Les investigations sur cette affaire ont été entamées suite à l'exploitation d’informations, faisant état de l'activité de commercialisation de drogue exercée par un individu à Aïn Beïda (25 kilomètres à l'est du chef-lieu de wilaya). Le guet et le suivi des mouvements du suspect se sont soldés par la neutralisation de ce dernier en plein centre-ville le 18 août 2018 alors qu'il se trouvait à bord d'un motocycle. La fouille du suspect, 27 ans, s'est soldée par la saisie de 9 plaquettes de drogue d’un poids total de 903 grammes, ainsi que le motocycle. Déferré le 20 août  2018 devant le parquet  du chef-lieu de wilaya, le mis en cause a été écroué pour écoulement de kif traité.

K. Messaad


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER