Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Est

©D. R.

Rentrée scolaire à EL-TARF... : Tamazight enseignée pour la première fois
Pour la première fois, la langue amazighe sera  enseignée à El-Tarf. Telle est la déclaration faite dernièrement par le secrétaire général du Haut-Commissariat à l’amazighité, lors de la conférence de presse donnée au salon d’honneur du chef-lieu de wilaya. Il a souligné que tamazight est un patrimoine national et qu’elle est déjà enseignée dans 38 wilayas. Pour cela, tous les moyens sont mis en place afin que cette langue retrouve ses lettres de noblesse. Selon des informations recueillies auprès de la direction de l’éducation de cette wilaya, trois classes enseigneront tamazight dès la prochaine rentrée scolaire. La désignation de ces établissements sera faite par le directeur de l’éducation. Ce dernier procédera avant la rentrée scolaire 2018-2019 au recrutement des enseignants qui prendront en charge les élèves qui ont exprimé leur volonté de l’apprendre. Enfin, il est prévu des journées de sensibilisation pour que l’enseignement de cette langue connaisse un succès. Pour cette rentrée, trois classes ont été retenues à cet effet. Un enseignement qui connaît une adhésion de la part des habitants d’El-Tarf. Une telle approche se confirme dans plusieurs localités de la wilaya, notamment les communes d’El-Ayoun, Bouhadjar et surtout Cheffia (daïra de Bouteldja).

Tahar BOUDJEMAA

... et à Khenchela Installation d'une cellule de suivi
Dans le but d'assurer les meilleures conditions pour le déroulement de la rentrée scolaire dans les diverses agglomérations de la wilaya de Khenchela, le wali a installé une cellule de suivi pour garantir une meilleure reprise des activités de l'institution éducative par rapport aux années précédentes. Selon le wali, le secteur de l'éducation dans cette wilaya a été consolidé par de nouvelles structures pédagogiques et des groupements scolaires implantés dans différentes communes. Ces nouvelles infrastructures vont contribuer à diminuer la surcharge des classes et améliorer les conditions de scolarisation des élèves, notamment dans les zones rurales. D’autres volets sont également concernés, tels que les cantines scolaires dans l'ensemble des écoles primaires, le transport scolaire et le chauffage.

Siham boughediri


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER