Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Algérie profonde

Bréves de l'Est

Ecole baabouche-ali (Bordj Bou-Arréridj) : Des repas froids pour les écoliers !
La cantine scolaire de l’école Baabouche-Ali, à El-Medjaz (commune d’El-Euch, une trentaine de kilomètres au sud du chef-lieu de wilaya), qui a essayé, d'ailleurs, depuis des années, d’offrir aux 300 écoliers quelque chose, continue de fonctionner aux repas froids sous le climat glacial que connaît la région ces derniers jours. “Nos enfants sont victimes d'overdose de pain depuis des semaines, alors que la cantine est là, achevée, avec du matériel mais sans personnel. Qu'attend-on pour recruter un cuisinier et servir un repas chaud à nos enfant ?”, se sont indignés les parents d'élèves. Si la cantine est achevée, elle n'est malheureusement pas équipée de chauffage, et le personnel qualifié fait défaut. “Où sont les promesses de Benghabrit que, cette année, tous les élèves auront droit à des repas chauds”, dira un parent d’élève.
Chabane BOUARISSA

Tébessa : 18,6 milliards de dinars pour indemniser les expropriations
 Une enveloppe financière de 18,6 milliards DA a été mobilisée par les autorités de la wilaya de Tébessa pour les indemnisations dans le cadre des expropriations pour utilité publique, a indiqué le secrétaire de la trésorerie de wilaya, Mohamed Benbagra. Le même responsable a précisé, lors de la présentation du bilan de l’exercice 2018 du trésor public de la wilaya de Tébessa, que ce montant a été alloué pour la libération du foncier et la réalisation de 9 grandes opérations dans 4 communes. Il s'agit de la réalisation de divers programmes de logements, toutes formules confondues, des évitements devant alléger la circulation routière dans plusieurs régions, la construction d'un nouveau pôle universitaire dans la commune de Boulhef Dyr sur une superficie de 250 ha, a relevé le même responsable. À ce jour, un taux de 93% est enregistré dans les indemnisations liées aux expropriations pour utilité publique avec 17,4 milliards DA déboursés du montant alloué, a fait savoir M. Benbagra, soulignant que cette opération sera “clôturée dans les plus brefs délais”. Pour le chef de l’exécutif local, Moulati Attallah, l’année financière 2018 à Tébessa était “réussie et positive” reflétée par la consommation des différentes enveloppes financières allouées aux projets de développement, insistant sur l’importance de fournir “plus d'efforts et de coordination” entre les différents organismes et directions chargés du suivi des projets inscrits dans cette wilaya frontalière.
APS

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER