Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

BADR de GUELMA

Des crédits Rfig aux agriculteurs

À l'orée de la campagne agricole 2017-2018, la Badr de Guelma a invité les agriculteurs, éleveurs à titre individuel ou organisés en coopératives, groupements, associations ou fédérations, les fermes-pilotes et les entreprises économiques versées dans le secteur de l’agriculture, à se rapprocher de ses services à compter du dimanche 17 septembre, afin du bénéficier du crédit Rfig. Ce dernier est un crédit bonifié octroyé par la Badr et il concerne le crédit de campagne, d'exploitation ou de fédération. D'une durée maximale de 2 ans, il est remboursé entre 6 mois et 24 mois, sachant que la couverture totale des charges d'intérêts est prise en charge par le ministère de l'Agriculture. Le responsable de la succursale du chef-lieu de wilaya a lancé un appel aux candidats au crédit Rfig et les invite à prendre contact avec ses services à Guelma, Oued Zenati, Bouchegouf, Belkheir ou Aïn Makhlouf. Il a reconnu que la dernière campagne agricole a été affectée par une sévère sécheresse qui avait sévi notamment dans la partie sud et ouest de la wilaya de Guelma, et cela s'est répercuté négativement sur le rendement des cultures céréalières et maraîchères.
Il est utile de souligner que la Badr de la wilaya de Guelma a octroyé l'année écoulée des crédits Rfig à plus de 2780 exploitants agricoles et assimilés, d'un montant global de plusieurs centaines de milliards de centimes.


Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER