Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

Des projets de développement tous azimuts à Babor

©D. R.

La commune de Babor située à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Sétif, connue notamment par sa chaîne de montagnes culminant à 2 000 m, vient de bénéficier de plusieurs projets de développement local tous azimuts, visant à améliorer le cadre de vie de la population. En effet, cette localité qui a énormément souffert des affres du terrorisme tente aujourd’hui petit à petit de rattraper le retard cumulé en matière de développement de plusieurs années, voire des décennies. Selon les dires de certains habitants interrogés, la situation a sensiblement changé avec le retour de la sécurité et la réalisation de plusieurs projets de développement. Dans la région de Babor, la source de L’ma Labiadh qui alimente aussi la commune limitrophe de Serdj El-Ghoul étanche, à satiété, la soif de la population.
“La réalisation de ce projet sectoriel nous a permis de passer, pour la première fois, un été sans soif. Ce projet d’un débit de 80 litres/seconde qui a coûté à la trésorerie publique une enveloppe financière estimée à près de 40 milliards de centimes commence à donner ses fruits”, nous dira une source de la daïra. Plusieurs projets seront lancés prochainement pour alimenter des villages et des bourgs à partir de cette source dans le cadre du plan communal de développement PCD. Dans le but d’inciter les villageois à revenir dans leurs localités d'origine pour s'y adonner aux diverses activités agricoles, la commune de Babor a bénéficié d’un quota de 250 aides à l’habitat rural.
Par ailleurs, une opération d’aménagement urbain a été lancée dernièrement afin d’améliorer les conditions de vie de la population, et ce, dans le cadre du plan communal de développement (PCD). Ainsi, plusieurs unités d’élevage apicole ont été récemment distribuées au profit des familles des zones rurales et montagneuses de cette région.

A. LOUCIF


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER