Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Échanges en matière d’activités commerciales

Des syndicalistes des pays arabes au port de Annaba

Les syndicalistes ont été accueillis par le président de la Fédération nationale des travailleurs des ports algériens ©D. R.

La délégation était composée de représentants syndicaux de pays arabes, à savoir Oman, Bahreïn, la Jordanie et la Palestine.

Dans le cadre d’une visite de travail, une délégation syndicale arabe s’est rendue, la semaine dernière, au port de Annaba, selon une source proche de l’entreprise portuaire locale.
La délégation était composée de représentants syndicaux de pays arabes, à savoir Oman, Bahreïn, la Jordanie et la Palestine. Les syndicalistes ont été accueillis par le président de la Fédération nationale des travailleurs des ports algériens, en présence de responsables du secteur. 
Outre la projection d’un film documentaire consacré aux activités principalement commerciales, un exposé des résultats du trafic rétrospectif et des perspectives de développement de l’entreprise portuaire de Annaba a été également fait aux syndicalistes arabes. En effet, qualifiée d’important pôle industriel et considérée aussi comme étant la plus importante de l’Est algérien, cette structure vitale dans la vie socioéconomique de la région, dessert un hinterland d’une dizaine de wilayas de l’est du pays, où sont situées des zones industrielles à fort potentiel de développement et des ressources naturelles tels que les mines de fer et de phosphate.
Selon l’EPA, le port de Annaba est fort de quatre terminaux principaux, à commencer par le terminal céréalier, caractérisé durant l’année écoulée par le déchargement de 995 795 tonnes  de céréales.
Celui-ci, d’une longueur de quai de180 mètres linéaires et d’un tirant d’eau nominal de 11 m,  offre actuellement la réception de navires allant jusqu’à 30 000 TPL.
En outre, il comprend des silos de stockage, composés de 59 cellules d’une capacité d’ensilage de 16 000 tonnes. Le second terminal est affecté à la réception de marchandises diverses sur un quai de 760 mètres linéaires avec un tirant d’eau de 9,50 mètres linéaires contre 7 mètres devant le dragage. Le 3e terminal est réservé à la réception de conteneurs qui s’étend sur une superficie de près de 10 hectares mais avec l’aménagement de nouvelles zones d’entreposage et un autre terminal est réservé aux passagers et qui a accueilli en 2014, plus de 16 000 voyageurs, un chiffre très faible par rapport aux années précédentes et comparativement avec les autres ports maritimes du pays.  
Enfin, il existe un autre terminal géré par Pherphos destiné à l’exportation des phosphates, ainsi qu’un terminal pondéreux et de produits métallurgiques utilisé essentiellement pour les importations de charbon, de coke et de minerai de fer destinés au complexe sidérurgique d’El-Hadjar.  
Par ailleurs, objet d’une nouvelle opération de dragage, l’infrastructure portuaire de Annaba s’est renforcée par l’acquisition de matériel de manutention, de nouvelles grues performantes et ultramodernes de
42 et 104 tonnes, indique- t-on de même source. À cela, il faut ajouter une quinzaine de stickers pour décharger les conteneurs.
Devant la forte demande, l’EPA a acquis 10 nouveaux engins qui s’ajoutent aux cinq déjà existants. Classé quatrième d’Algérie en vertu de la masse de marchandises importée ou exportée, après ceux d’Alger, Oran et Béjaïa, le port de Annaba a été ciblé par une opération d’aménagement toujours en cours. Ceci devrait permettre de nouvelles aires et surtout une meilleure fluidité en matière d’embarquement, de débarquement ou de stockage des marchandises. Selon un bilan de l’entreprise, 151 000 conteneurs ont été déchargés en 2014.

B. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER