Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

Elle est la plus ancienne unité industrielle à Annaba

Ferrovial diversifie sa production

Ferrovial d’El-Allelik s’est lancée dans la production de fours, d’incinérateurs et de petites locomotives destinés aux activités minières. © D.R

L’entreprise nationale de construction de matériels et d’équipements ferroviaires Ferrovial d’El-Allelik (Annaba) s’est lancée dans la production de fours, d’incinérateurs et de petites locomotives destinées aux activités minières, en plus de transporteurs de matériel et de stations-services mobiles.

Dans le cadre du renforcement de sa position sur le marché national et de son adaptation aux besoins des opérateurs économiques locaux, l’entreprise nationale de construction de matériels et équipements ferroviaires Ferrovial d’El-Allelik (Annaba) s’est lancée dans la production de fours, d’incinérateurs et de petites locomotives destinées aux activités minières, en plus de transporteurs de matériel et de stations-services mobiles, a annoncé son directeur général, Amri Bouyoucef. Ce responsable indique que cette orientation s’inscrit en droite ligne avec le principe de diversification de la production de cette entité économique tel qu’adopté en 2019 et qui s’était déjà concrétisé, en 2020, avec la fabrication de 8 000 containers pour compte du groupe de transport maritime Gatma, ex-Gestramar. À ce propos, Amri Bouyoucef fera noter que la fabrication de containers par Ferrovial est une première en Algérie et en Afrique et qu’elle vise à faire économiser, entre autres, au pays les quelque 50 millions d’euros qui étaient supportés annuellement par le groupe national Gatma à titre de location des différents types de caissons métalliques. 

“Cette activité permettra de créer, à court terme, des bases logistiques au niveau des grands ports algériens de location de containers et d’offrir aux opérateurs économiques un service de transport maritime et terrestre de marchandises vers les marchés africains et maghrébins”, a assuré le directeur général de Ferrovial. Et d’ajouter que son entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque qu’elle s’est investie également dans la production, courant 2021, de transporteurs de matières de 55 m3 de volume, d’incinérateurs industriels d’une capacité de 180 kg à l’heure destinés au traitement des produits chimiques et pharmaceutiques et des déchets hospitaliers. Cela, en plus de petites locomotives utilisées dans les activités minières et autres produits industriels spécifiques à même de satisfaire la demande des différents opérateurs économiques nationaux. M. Bouyoucef rappelle que Ferrovial a consacré une enveloppe financière de 4,2 milliards de dinars pour son plan de développement, montant qui inclut plus de 2 milliards de dinars réservés à la modernisation de ses installations industrielles et de soudure, en particulier, qui étaient devenues obsolètes.

Il s’est aussi félicité de l’excellence des relations de coopération qu’entretient Ferrovial avec le Laboratoire de recherche en métallurgie de l’université d’Annaba, qui est ouvert au sein de l’entreprise. Il y a lieu de rappeler que Ferrovial El-Allelik emploie 500 travailleurs, dont la moitié a été recrutée au cours des cinq dernières années et que cette entreprise projette, dans le cadre de sa convention avec l’université Badji-Mokhtar, de recruter les diplômés majors de leur promotion dans les filières des technologie et métallurgie.

A. Allia


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER