Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Complexe sidérurgique de Bellara (Jijel)

Intégration professionnelle des personnes handicapées

Des contrats de travail au profit des personnes aux besoins spécifiques ont été signés. © D.R.

Six personnes, dont des handicapés moteurs et visuels, ont bénéficié de ce programme ambitieux qui permettra leur intégration dans le monde professionnel.

Dans le cadre du rapprochement social et l’insertion des personnes aux besoins spécifiques, l’entreprise Algerian Qatar Steel (AQS), installée au complexe sidérurgique de Bellara (El-Milia), a organisé, à la fin de la semaine écoulée, une cérémonie de signature de contrat de travail au profit des personnes handicapées. À cet effet, six personnes, dont des handicapés moteurs et visuels, ont bénéficié de ce programme ambitieux qui a pour objectif l’intégration de cette catégorie de la population dans la société en leur facilitant l’accès au monde professionnel. Cette démarche tant humaine que sociale a permis d’installer ces personnes dans divers services, en l’occurrence les ressources humaines, le commercial, les moyens généraux, l’informatique et la comptabilité. “Nous accordons un intérêt particulier à la promotion et à la protection des droits des personnes aux besoins spécifiques, notamment par la suppression des obstacles et des contraintes qui freinent leur participation active dans le monde socioéconomique”, a indiqué Chemseddine Aïssaoui, chef du département communication et relations publiques d’AQS. Cependant, ces nouvelles recrues, qui rejoindront leurs postes d’emploi dans l’immédiat, ont signé des contrats à durée déterminée (CDD) renouvelable selon les besoins de l’entreprise, a-t-on appris auprès du directeur général Ahmed Youcef El-Mouhanadi, qui a précisé que tout le personnel sera permanisé dès que l’activité du complexe sidérurgique aura atteint sa vitesse de croisière. Il est important de rappeler que cette usine d’une importance nationale devrait produire annuellement 2 millions de tonnes d’acier dans sa première phase, avant de passer au double à l’horizon 2019, comme cela a été déclaré par Abdelmalek Sellal lors de sa visite en mars 2015. En matière d’emploi, ce complexe qui a nécessité une enveloppe financière de 2 milliards de dollars devrait créer un total de 1500 postes d’emploi directs et 15 000 emplois indirects, comme cela a été annoncé lors de la pose de la première pierre.


RAYAN MOUSSAOUI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER