Scroll To Top
FLASH
  • La demande de remise en liberté provisoire de Louisa Hanoune rejetée par le tribunal militaire de Blida.

L’Algérie profonde / Est

SECTEUR DU TOURISME À SÉTIF

La capitale des Hauts Plateaux, une destination privilégiée

La parc Mall de Sétif et la cité Dubaï d’El-Eulma sont les destinations privilégiées des Tunisiens. © D. R.

Plus de 27 000 étrangers l’ont visitée en 2018.

Pas moins de 27 500 touristes étrangers, notamment des Tunisiens, ont visité Sétif en 2018. C’est ce qu’a indiqué le directeur du tourisme de la wilaya de Sétif. Les 76 établissements hôteliers de la wilaya, comptant 5507 lits, ont par ailleurs aussi accueilli plus de 270 000 Algériens. Selon le premier responsable du secteur, le Park Mall Sétif de la capitale des Hauts-Plateaux considéré comme un produit phare ainsi que la cité Dubai d’El-Eulma où les Tunisiens font de bonnes affaires commerciales sont les destinations privilégiées des voisins de l’Est. Pour la période allant du 1er janvier à la fin du mois de novembre de l’année écoulée, les complexes thermaux ont accueilli près d’un million de curistes à Hammam Sokhna, Hammam Guergour, Ouled Tebbène et El-Hamma qui sont encore loin des normes en matière de prise en charge des curistes. L’état de dégradation de la structure du complexe thermal de Hammam Guergour géré par l’entreprise de gestion touristique de l’EST de Constantine témoigne du laisser-aller. Sur un autre volet, la fermeture de Hammam Ouled Yellès depuis plusieurs années et l’absence d’investissements sérieux a compromis l’essor du tourisme thermal au niveau de la commune de Mezloug. Par ailleurs, des connaisseurs indiquent aussi que les efforts ont été consentis dans plusieurs villes de la wilaya et ont omis l’investissement dans ce domaine au niveau de la ville de Djemila (antique Cuicul), qui en dépit de la programmation du Festival de Djemila depuis 2005, aucune structure hôtelière n’y a été érigée. L’éloignement du site du chef-lieu de wilaya n’encourage guère les touristes à s’y rendre, notamment quand ils apprennent qu’ils doivent retourner à Sétif pour passer la nuit. Au niveau des autres hôtels de la capitale des Hauts-Plateaux, le taux d’occupation avoisine les 80%, un taux jugé appréciable par le premier responsable du secteur qui indique que 43 établissements hôteliers sont en cours de réalisation et permettront d’offrir plus de 3 000 postes d’emploi. Les nouveaux établissements seront réceptionnés et ouverts au fur et à mesure de l’achèvement des travaux en 2019 et 2020. Selon le schéma directeur de l’aménagement touristique de la wilaya de Sétif , la capacité d’accueil sera portée à pas moins de 7 000 lits en 2019 et 13 000 lits d’ici 2025. Il est à noter que certains investisseurs ayant bénéficié de l’assiette foncière n’ont pas encore entamé la réalisation de leurs hôtels en dépit de la délivrance du permis de construire.


FAOUZI SENOUSSAOUI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER