Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Mila

La CCI Beni Haroun s’implique dans la formation professionnelle


La Chambre de commerce et d’industrie Beni Haroun de Mila innove. Elle vient de se lancer dans un nouveau créneau, à savoir la formation dans les métiers de la peinture moderne et de la décoration.
D’une durée de 15 jours, la formation est sanctionnée d’une attestation délivrée par la CCI. Comprenant plusieurs modules, à savoir la peinture moderne, la pose de plaques au plâtre, la décoration en 3D, l’électricité bâtiment et la réalisation de faux plafonds en PVC, la formation est assurée par un spécialiste en la matière. Le directeur de la CCI, Taïba Abdelwaheb, précise que cette initiative, qui est à sa cinquième promotion, ambitionne de former des artisans dans le domaine de la décoration moderne en vue de faciliter leur intégration dans le monde du travail.
Notre interlocuteur assure que son organisme a formé cinq promotions de 19 élèves chacune depuis le lancement de l’opération. Taïba précise, d’autre part, que la formation n’est pas exclusivement destinée aux chômeurs, mais elle est ouverte à toutes les catégories sociales. “Lors des sessions passées, on a eu parmi les stagiaires des commerçants et même des retraités”, notera-t-il. Interrogé sur les techniques qu’il enseigne, l’enseignant-formateur, Mourad Messaï, précise : “On ne regrettera pas de maîtriser les arts de la décoration moderne ; c’est un métier très demandé de nos jours et il est appelé à connaître encore des jours meilleurs”. Soulignons que l’atelier, ouvert au siège social de la CCI Beni Haroun à Mila, a reçu, ce mardi, la visite protocolaire de l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, El-Hachemi Djaâboub, qui a appelé les jeunes de la région à s’intégrer dans la dynamique de mise à niveau des techniques de travail afin de pouvoir répondre aux exigences de l’époque actuelle.


Kamel B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER