Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Oum El-Bouaghi

La décharge sauvage de Berriche fermée

Une décharge qui cause beaucoup de nuisances à l’environnement. ©D. R.

Les déchets de la commune seront réceptionnés et traités dans la nouvelle décharge contrôlée de Ksar Sbahi (30 km au nord-est d'Oum El-Bouaghi), récemment mise en service.

La wilaya d'Oum El-Bouaghi génère quotidiennement 413 t/j de déchets ménagers, parmi lesquels 85% font l'objet de traitement dans les centres d'enfouissement technique (CET) en exploitation dans la wilaya, à l'exemple de celui du chef-lieu de wilaya. Dans le même sillage, la décharge sauvage de la commune de Berriche (40 km au nord-est du chef-lieu de wilaya), localisée au lieudit Souaïmia, sur des terres de haute valeur productive, et qui a causé tant de nuisances à l'environnement, a fait l'objet finalement de fermeture par les pouvoirs publics. Après cette délocalisation, les déchets de la commune seront réceptionnés et traités à la nouvelle décharge contrôlée de Ksar Sbahi (30 km au nord-est d'Oum El-Bouaghi), récemment mise en service par Mme Zerouati, ministre de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire. Par ailleurs, les déchets de la commune de Zorg (commune rurale à quelques encablures au nord-est de Aïn Beïda), auparavant réceptionnés et traités à Berriche, seront désormais transférés vers la décharge contrôlée de Aïn Beïda (est d’Oum El-Bouaghi). Afin de permettre une meilleure fluidité des opérations de transfert des déchets vers la décharge contrôlée de Ksar Sbahi, la commune de Berriche a fait l'objet d'une aide financière de la wilaya, qui lui a permis d'acquérir une benne tasseuse d’une capacité de 15 m3. L'engin en question permettra une meilleure fluidité des opérations de transfert des déchets vers la décharge contrôlée de Ksar Sbahi, avons-nous appris de sources concordantes de la direction de l'environnement.
Par ailleurs, une caravane de sensibilisation a été lancée par la direction de l'environnement à travers toutes les communes pour la participation au concours de la “Ville verte” initié par le président de la République, et placé sous le haut patronage du ministre de l'Environnement. Une journée “Étude-formation” a été organisée au profit des agents communaux et élus à la maison de l'environnement du chef-lieu de wilaya dont l'objectif primordial est la vulgarisation des dispositions réglementaires ayant trait à la création, gestion et préservation des espaces verts. Enfin, le programme estival concocté par la direction de l'environnement, en collaboration avec les associations, comportant deux étapes, a concerné plusieurs communes de la wilaya, à l'exemple de Dhalâa (extrême sud-est) et Berriche. La première étape a concerné l'est de la wilaya par un circuit touristique et écologique à vocation locale, au profit des enfants démunis, des visites guidées, à la source Rafraf (Dhalâa), et au site archéologique de Djazia. Quant à la seconde étape, elle a été marquée par la visite de l'abattoir régional des viandes rouges de Aïn M’lila, de l'unité de production d'eau minérale et du parc animalier de la commune rurale d’Ouled Gacem.

K. Messaad


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER