Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

EL-OURICIA (SÉTIF)

L’abattoir municipal dans un état déplorable

© D. R.

L’abattoir municipal d’El-Ouricia, commune située à une dizaine de kilomètres au nord de la wilaya de Sétif, se trouve dans un état déplorable. En effet, cette structure implantée au cœur de cette ville ne répond plus aux normes d’hygiène réglementaires. Une simple visite des locaux suffit pour constater l’état piteux, voire malsain de l’abattoir. Les riverains habitant à proximité de cette infrastructure ne savent plus à quel saint se vouer pour que ce problème soit réglé définitivement. Ces derniers revendiquent simplement la fermeture de l’abattoir qui constitue un véritable danger sur la santé publique. “Cet abattoir menace notre santé et celle de nos familles. Notre vie est devenue insupportable à cause de l’odeur nauséabonde qui se dégage des lieux. Nous souffrons de la prolifération des mouches et des moustiques dans cette période de grandes chaleurs. Nous nous adressons aux autorités locales afin de prendre les mesures nécessaires pour fermer cette structure le plut tôt possible”, nous dira un riverain rencontré sur les lieux. Un autre dira : “Cette infrastructure, qui n’a que le nom, est insalubre. Elle manque d’équipements pour mener l’opération d’abattage dans des conditions d’hygiène favorables. Les travailleurs de l’abattoir ne sont pas mieux lotis car ils travaillent dans des conditions difficiles à cause notamment de l’exiguïté.” Un responsable de l’APC a, quant à lui, souligné qu’une demande pour bénéficier d’un projet de réalisation d’un nouvel abattoir a été formulée depuis des années demeurée sans réponse tout en ajoutant que le terrain devant abriter ce projet a été choisi loin du tissu urbain.


A. LOUCIF


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER