Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Attribution de 2 153 logements sociaux à Batna

Le dénouement pour bientôt

Opération de relogement © D.R

Le wali de Batna, Abdelkhalek Siouda, a décidé l’affichage des listes des bénéficiaires du quota des 2153 logements sociaux pour le 25 septembre prochain.

Ainsi, l’opération d’attribution effective se déroulera avant les élections locales. Dès sa prise de fonction, le nouveau wali de Batna, Abdelkhalek Siouda, a tenu une réunion de travail avec les membres du conseil exécutif de wilaya et les partenaires officiels du développement local. C’est finalement le pertinent cas du logement qui aura particulièrement retenu l’attention, dès lors que la grande opération de distribution de logements sociaux attendue n’a pas eu lieu à l’occasion de la Fête de l’indépendance.
Ce quota assez conséquent était impatiemment attendu par les citoyens de Batna, où deux sit-in réclamant des autorités l’affichage des listes ont été organisés par des mécontents. L’ex-chef de la daïra de Batna, qui a été promu secrétaire général de la wilaya de Annaba, Kamel Abla, nous a déclaré avant son départ que “le quota programmé de Hamla n’a pu être totalement prêt pour être livré aux bénéficiaires”. Ce serait la seule version du report de l’opération. Mais certaines sources proches des services de la daïra évoqueraient, dans l’anonymat et selon toute vraisemblance, l’existence de certains dépassements dans la confection des listes. On parle de près de quatre cents cas douteux, probablement des cumuls en attributions. C’est ce qui aurait poussé le wali fraîchement en poste à mettre en garde tout fonctionnaire qui tremperait éventuellement dans les combines de coulisses ou le favoritisme.
Cette histoire de liste avait été ouvertement critiquée auparavant par le maire de Batna, Karim Maroc, notamment à l’occasion du départ de l’ancien chef de daïra, Mohamed Sahraoui. Le P/APC avait tenu à dégager publiquement sa responsabilité en tant que premier magistrat dans la commune face à d’éventuelles manipulations “frauduleuses” de cette liste qui fait baver presque tout le monde.
Le précédent wali, Mohamed Salamani (actuel wali de Annaba), avait pour sa part du mal à déterminer une échéance précise pour la distribution de ce quota qui se fait tant désirer. Il s’était contenté, lors d’un entretien de presse avec nous – publié par Liberté –, que l’opération de distribution pourrait ne pas dépasser juin 2017. Malheureusement, les aléas de la construction à Batna et certains obstacles décriés par des entrepreneurs et des promoteurs, s’agissant surtout des non-paiements de créances correspondant à des travaux effectués, ont sérieusement perturbé la rigueur dans le respect des plannings des chantiers.
Le wali en place, M. Siouda, a décidé finalement de l’affichage de la liste des bénéficiaires pour le 25 septembre prochain et de l’attribution effective du quota de 2153 avant les élections locales.
Les walis auraient été instruits par une note du ministère de l’Intérieur qui se réfère aux enseignements tirés par le pouvoir central de l’énorme abstention du peuple algérien lors des élections législatives.


Ali BENBELGA

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER