Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Des Journées scientifiques ont été organisées à Batna

Le paramédical, entre théorie et pratique

Séance d’exercices pratiques destinées aux personnels de la santé. ©D. R.

Durant trois jours, des thèmes aussi variés que pertinents ont été abordés par une vingtaine de professeurs, médecins et infirmiers.

Placées sous le slogan “les soins infirmiers : cœur battant de la prise en charge médicale”, les Journées nationales scientifiques des paramédicaux ont été organisées les 14, 15 et 16 mai au centre hospitalier universitaire (CHU) Benflis-Touhami à Batna, par le SAP (Syndicat algérien des paramédicaux), à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des infirmières et infirmiers. Il faut préciser que durant trois jours, des thèmes aussi variés que pertinents ont été abordés par une vingtaine de professeurs, médecins et infirmiers. Ces spécialistes se sont étalés sur beaucoup de sujets susceptibles d’apporter un plus au métier des paramédicaux, à l’instar du rôle de l’infirmier dans l’amélioration du service de santé, la motivation du capital humain, la position de l’infirmier entre la théorie et la pratique, l’éthique de la profession, le paramédical et la sécurité sociale, le rôle de l’infirmier devant une haute tension artérielle (HTA), le rôle des paramédicaux dans la lutte contre les maladies dans les établissements hospitaliers, les déterminants de la santé, le rôle de l’infirmier devant une douleur chez un sujet âgé, la réception et l’orientation à l’intérieur de l’établissement hospitalier, la communication au sein d’un hôpital, la conception d’une feuille de température... Rappelons que Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, en visite à Batna, a donné le coup d’envoi de cette manifestation dont le programme s’est déroulé dans la salle des conférences du service des urgences du CHU. Et c’est là que le premier responsable du secteur, accompagné d’une délégation et entouré des participants à cette rencontre scientifique, a pu suivre, sur un écran géant, la 30e transplantation rénale pratiquée dans cet hôpital depuis le début de l’année en cours. Notons que 80 interventions chirurgicales du genre sont programmées pour 2017 contre 60 en 2016. Avant de quitter les lieux, M. Boudiaf a promis aux responsables du service des urgences un scanner médical ainsi qu’un appareil IRM. Au deuxième jour et en parallèle des conférences, des étudiants en médecine ont participé à une séance d’initiation aux gestes de secours d’un sujet victime d’arrêt cardiaque. La meilleure simulation de réanimation pratiquée sur un mannequin a été récompensée par un prix symbolique. Les journées scientifiques ont été clôturées par une réception donnée en l’honneur des participants.

Laldja MESSAOUDI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER