Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Un énième problème bloque l'éradication des chalets en amiante à Constantine

Le site d'El-Guemmas, le plus concerné

Opération de désamiantage des toitures des chalets. ©D. R.

Véritable problème de santé publique, les pouvoirs publics sont mobilisés autour de la nécessité et de l'urgence de son règlement.

Le programme d'éradication des chalets en amiante dans la wilaya de Constantine est comme frappé par une malédiction.
En effet, ils sont 3461 chalets construits à base d'amiante et répartis à travers 42 sites dont le plus important est celui d'El-Guemmas. Le programme de leur éradication traîne depuis le début des années 2000, et les habitants ne sont pas près de voir le bout du tunnel malgré les moyens humains et financiers engagés par les pouvoirs publics. Véritable problème de santé publique avant d'être celui de logement social proprement dit, celui des chalets en amiante de Constantine a fini, il y a 15 ans, par mobiliser les pouvoirs publics autour de la nécessité et de l'urgence de son règlement à travers le démontage des maisons en question.
Après des années, pour venir à bout de cette question, il sera décidé du démantèlement desdits chalets par les habitants eux mêmes, qui bénéficieront d'aides à l'auto- construction sur le site même. En plus de l'assiette de terrain, il a été convenu d'octroyer aux habitants une aide de 120 millions de centimes.
Passé ce couac, en élaborant les plans pour demander le permis de construire, les habitants se sont confrontés à une exigence des services de l'urbanisme les obligeant à ne bâtir que 70 m2 au plus de l'ensemble de la surface. Autrement dit, sur 700 m2, il n'est autorisé d'ériger qu’une maison de 70 m2 au maximum. Une aberration qui sera dépassée en décidant d'appliquer les règles d'urbanisme sans excès de zèle, soit la règle portant la surface à bâtir à 60% de la surface du terrain.
Mais voilà, le guichet unique, censé faciliter les procédures administratives, refuse de délivrer les permis de construire sur la base des arrêtés d'affectation de terrains délivrés par les chefs de daïra. Une fois ce problème de coordination réglé en septembre dernier, en octroyant des actes de propriété aux concernés, un énième problème vient de surgir le week-end passé.
Le site d'El-Guemmas, le plus important avec près de 2000 chalets, dont 1032 disposent déjà d'actes de propriété, ne dispose pas d'allées et de passages, soit les routes secondaires, permettant aux engins roulants d'y accéder pour les besoins du démontage-construction. Le wali de Constantine, lors d'une récente sortie sur le site, vient d'ordonner une nouvelle étude de morcellement du site avec l'espoir que ce dossier, qui n'a que trop traîné, soit clôturé d'ici la fin de l'année en cours.

Mourad Kezzar


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER