Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Annaba

Le train Coradia Annaba-Souk-Ahras-Tébessa mort-né

© D.R.

Endommagé lors des récentes intempéries, le train Coradia ZZE 13, qui assure la ligne Annaba-Tébessa via Souk-Ahras a été suspendu pour une période indéterminée, sur ordre de la direction générale de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), apprend-on auprès de la direction des Transports de la wilaya de Annaba. Selon cette source, les dommages importants occasionnés au véhicule d’extrémité de tête de ce train prestigieux, suite à un éboulement de terrain, qui en a causé le déraillement au niveau du PK 74, à l’entrée du deuxième tunnel de Tahmamine, est-il précisé. Cette décision qui fait suite à la suppression, il y a quelques semaines, du second Coradia affecté à cette ligne a provoqué la colère des cheminots de Annaba et de leurs représentants syndicaux, qui crient à l’arbitraire de leur direction générale, tout en menaçant de saisir le ministère de tutelle. “Cette mesure est intempestive et nous sanctionne injustement, nous cheminots, et les nombreux usagers de cet autorail des villes de Bouchegouf, Souk-Ahras qui commençaient à peine de jouir du confort et de la rapidité qu’il offre. Notre hiérarchie a tranché négativement en supprimant ce moyen de transport sans tenir compte du fait que l’accident a été provoqué par un glissement soudain du terrain affecté par de fortes pluies durant les journées des 24 et 25 janvier. Nous espérons que les responsables reconsidéreront le problème et se raviseront”, souhaite l’un des cheminots. Ce dernier regrettera que la direction générale SNTF ait annulé, sans même daigner consulter le partenaire social, le train du même type qui devait être mis en circulation le 20 janvier de l’année écoulée, entre Sétif et Annaba. Un train mort-né qui devait soulager les populations de ces deux grands centres urbains et de celles des villes se trouvant sur cet itinéraire et qui sont obligées de continuer à se rabattre sur les taxis et les autobus pour leurs déplacements quotidiens. Rappelons que le train Coradia Annaba-Tébessa via Souk-Ahras a été inauguré officiellement par le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalene, le 22 décembre 2018. Le ministre s’était alors félicité des efforts déployés par l’État pour la modernisation de la voie ferrée sur la ligne Annaba-Sétif et avait annoncé non sans fierté que son exploitation dès les premiers mois de l’année 2019 sera d’un apport certain pour la croissance et le développement économique de toute la région. Il y a lieu d’indiquer que le projet de modernisation du réseau ferroviaire, tel que préconisé par les pouvoirs publics, devrait atteindre 6 300 km en 2023 et 12 500 km à l’orée 2035.


A. Allia


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER