Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Des projets à l’arrêt depuis 3 ans à Bencherghi

Le wali de Constantine intransigeant

© D.R.

Suite à une visite de travail effectué, jeudi, à la cité Bencherghi, Abdessamie Saïdou, le nouveau wali de Constantine, a exigé l’achèvement des projets d’aménagement et de développement dans les délais. “Les projets qui sont à l’arrêt depuis 2014 doivent être réceptionnés pour le 1er novembre prochain, soit dans deux mois”, a lancé le chef de l’exécutif en direction des responsables locaux chargés de la réalisation de plusieurs infrastructures au niveau de cette cité. Il s’agit d’une salle de soins, un bureau de poste et un marché de proximité. Tous ces projets ont, pour rappel, été inscrits au programme de  2012, et devaient être réceptionnés en 2015. “Il y a des projets qui ne répondent plus aux besoins de la population dont le nombre dépasse aujourd’hui, les 34 000 habitants”, a-t-il constaté sur les lieux. Dans ce sillage, Abdessamie Saïdou a chargé le secrétaire général de la wilaya de trouver un terrain, dans les plus brefs délais, pour la réalisation d’un centre de soins. Concernant le marché de proximité, il sera réaménagé au profit des jeunes de la cité Bencherghi, en une salle de sport, et ce, après concertation avec les habitants. Le Dlep sera de son côté chargé de trouver un bureau d’études qui se  sera chargera de l’étude de réaménagement de la cité selon les besoins des habitants et les moyens financiers de la wilaya.   


SOUHEILA B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER