Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Augmentation des prix de la semoule à Guelma

Les citoyens indignés

© D. R.

Les augmentations des prix de nombreux produits alimentaires mettent dans l'embarras les familles de condition modeste qui éprouvent toutes les peines du monde à boucler leur maigre budget. Ce qui est plus grave, c'est l'augmentation inconsidérée des prix de la semoule qui est subventionnée par l’État et dont le quintal est fixé à 4 000 DA. En effet, le sac de 25 kg est cédé à raison de 1 400 à 1 500 DA, et celui de 10 kg caracole entre  600 et 650 DA ! Soit une augmentation de 2 000 DA par quintal ! Des citoyens indignés par ces dépassements se sont rapprochés de Liberté pour dénoncer ces agissements répréhensibles qui perdurent dans l'impunité totale. L’un d'eux est catégorique : “Les revendeurs nous confient que les minoteries et les grossistes sont à pointer du doigt, car ils n'appliquent aucunement les tarifs fixés par la loi. Ce sont eux que les services de la direction du commerce et de la répression des fraudes devraient contrôler et sanctionner car ils enfreignent la législation en vigueur.” D'autres abondent dans le même sens et s'étonnent de la léthargie des services officiels censés veiller à l'application stricte de la loi afin de permettre aux couches défavorisées de notre société d'acquérir ce produit de base. D'aucuns estiment qu'il est anormal d'infliger des sanctions aux petits revendeurs qui achètent la semoule plus cher que les prix officiels et, selon certains, la facture serait établie par les minoteries sur la base de 4 000 DA le quintal ! Ce subterfuge serait courant et les dindons de la farce sont toujours les consommateurs ! Un appel pressant est lancé aux pouvoirs publics pour remettre les pendules à l'heure, car il est intolérable que les pauvres gens subissent impunément ces augmentations et que les opérateurs économiques de s'enrichir illégalement !


HAMID BAALI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER