Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Lutte contre la contrebande

Les Douanes algériennes procèdent à plusieurs saisies à Annaba

©D. R.

Dans un autre avis adressé à la presse, il est indiqué que les services des Douanes du port d’Annaba ont saisi durant la semaine passée 10 800 pointeurs laser, une marchandise sensible prohibée à l’importation sans autorisation préalable, qui étaient dissimulés dans un conteneur stocké au port de Annaba. Un dossier a été formalisé dans cette affaire et transmis aux services de la justice en vue de procéder à la confiscation de la marchandise en plus de l’amende encourue. Rappelons à propos de ce type de marchandises que les services des douanes avaient saisi au cours de l’année 2015 30 000 pointeurs laser. Une marchandise qui constitue un danger réel pour les yeux lorsqu’elle est utilisée à des fins malveillantes, notamment lorsque lesdits lasers sont pointés à l’encontre de personnes physiques, surtout les conducteurs de voitures et les pilotes d’avions au décollage et à l’atterrissage. Les services des Douanes de l’inspection principale aux opérations commerciales du port d’Annaba ont saisi en plus 515 filtres pour véhicules (filtres à air, filtres à gasoil, filtre à l’huile), importés de Chine et portant l’inscription “Made in Israël”, dissimulés à l’intérieur d’un conteneur en attente de dédouanement sur un quai du port de Annaba. La marchandise prohibée en question a été saisie, un dossier a été formalisé et l’affaire a été portée en justice en vue de confisquer la marchandise et prononcer les amendes prévues par la loi. Rappelons que les services des douanes ont saisi, en décembre 2016, 5 815 unités de joggings pour enfants portant aussi la même inscription “Made in Israël”.

A. ALLIA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER