Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Au lendemain de la visite du ministre à Tébessa

Les habitants de Cheria crient leur désarroi

© D.R.

Moins de vingt-quatre heures après la visite dans la wilaya du ministre des Ressources en eau, les habitants de la ville de Cheria, 45 km à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Tébessa, ont investi les rues pour dénoncer la pénurie d'eau et les cross connexion enregistrées depuis quelques mois, voire des années. Les protestataires qui crient leur ras-le-bol depuis plusieurs mois affirment que les autorités locales ont “délibérément omis de programmer Cheria dans la visite du ministre des Ressources en eau”. Et pour cause, selon eux, c’est la région la plus touchée par la pénurie d’eau potable.
Aussi ont-ils exigé la présence du chef de daïra et du P/APC pour trouver une solution à leurs revendications. “Le ministre a-t-il été informé de la gravité de la situation ? Est-il au courant que les populations de Cheria, Tébessa, El-Kouif et Bir El-Ater achètent quotidiennement des citernes d'eau à 2000 DA ?”, s’est-on interrogé sur les lieux de la protestation. En tout état de cause, le problème d'eau n'est plus l'affaire de l'Algérienne des eaux, mais c’est plutôt la quantité d'eau fournie à la wilaya qui est insuffisante à cause des branchements illicites et des fuites d'eau, comme l'avait déclaré le ministre à la fin de sa visite, samedi dernier.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER