Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

GUELMA

Les incendies ont ravagé 5 750 hectares de couvert végétal

©D. R.

Cet été, qui s'est illustré par une canicule exceptionnelle et une sécheresse récurrente, a été propice aux incendies qui se sont déclarés depuis début juin dans diverses régions boisées de la wilaya de Guelma mais également dans les récoltes de céréales. Les sapeurs-pompiers n'ont pas connu de répit durant cette période où le thermomètre affiche 46° C à l'ombre puisque des feux étaient régulièrement signalés au niveau des djebels Houara, Mahouna, Mermoura, Debagh et surtout celui de Béni Salah, sis dans les communes de Bouchegouf et Medjez-Sfa. Ce dernier abrite 14 000 hectares de forêts et une réserve classée pour la richesse de sa flore et de sa faune, notamment le cerf de Barbarie. Les soldats du feu de la toute la wilaya de Guelma, assistés par leurs collègues des wilayas de Relizane, Tiaret, Oum El-Bouaghi, Batna, Khenchela et ceux de la colonne mobile de la wilaya de Guelma, ont lutté durant une dizaine de jours pour circonscrire ce gigantesque incendie qui a ravagé cinq milliers d'hectares de couvert végétal constitué essentiellement de chênes-liège, hêtres et eucalyptus. Selon un responsable de la Conservation des forêts de la wilaya de Guelma, le patrimoine du chêne-liège a enregistré la perte de 3 216 ha, celui du hêtre de 973 ha, 1 036 ha de broussailles, 413 ha d'eucalytus, 13 ha de chêne-vert et 5,5 ha de graminées et pâturages. Les services de cette institution ont recensé 39 incendies depuis début juin, en l’occurrence un seul durant ce mois, 26 en juillet et 12 incendies début août, et la destruction de 5 750 hectares de couvert végétal.

Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER