Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

l’Oued Skekene obstrué à Sétif

Les inondations menacent toujours la localité de R’mada

Les habitants de R’mada (commune de Aïn Lahdjar, au sud-est de la wilaya de Sétif) lancent un appel urgent aux autorités locales pour trouver une solution définitive au problème de l’oued Skekene. Selon les dires de certains citoyens rencontrés sur les lieux, cette localité qui compte plus de 10 000 habitants risque de connaître de nouvelles inondations en cas de fortes précipitations, notamment en cette période automnale.
En effet, cet oued qui traverse cette agglomération urbaine est aujourd’hui obstrué, a-t-on constaté. Également, les traces des inondations qui ont touché cette localité depuis plus d’un mois sont toujours visibles.
“Les canalisations réalisées dans le cadre d’un projet sectoriel en 1999 pour évacuer les eaux pluviales de l’oued sont obstruées par la boue et autres objets emportés par les crues. La situation s’est davantage aggravée, car certains citoyens ne se gênent pas de jeter leurs déchets dans l’oued. Ce projet n’a pas été réalisé selon les normes”, nous dira un habitant. Lors des dernières inondations, des dégâts matériels considérables ont été enregistrés, où une quarantaine de magasins ont été inondés et des puits ont été complètement endommagés. Aussi, plusieurs élevages de volailles ont été inondés et des cultures maraîchères ont été submergées, indique-t-on. “L’eau a, tout à coup, investi mon magasin. Des fournitures scolaires d’une enveloppe financière estimée à 40 millions de centimes ont été endommagées”, ajoute Mabrouk, la quarantaine, propriétaire d’un magasin. Les habitants de cette localité qui craignent le débordement de l’oued interpellent les autorités locales afin de procéder au nettoyage des canalisations pour éviter à l’agglomération d’éventuelles inondations à l’avenir.

A. LOUCIF


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER