Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

séminaire régional à Sétif

Les inspecteurs de l’enseignement primaire de l’Est en conclave

© D.R.

L’Institut national de formation des cadres des personnels de l’éducation El-Khansa de la wilaya de Sétif abrite depuis hier la deuxième session du séminaire régional dédié au développement des compétences professionnelles des enseignants au profit de 93 inspecteurs d’arabe et de tamazight de l’Est du pays et de deux wilayas du Sud, à savoir Ouragla et El-Oued ayant déjà bénéficié d’une opération de formation à Tiaret. Trois domaines sont retenus pour la session organisée par l’inspection générale de la pédagogie du ministère de l’Education nationale dont les connaissances, la participation et l’engagement professionnels. Selon Abdelaziz Maache, représentant des 27 inspecteurs encadreurs de l’opération de formation, les inspecteurs en conclave à Sétif assureront l’encadrement de leurs collègues dans leurs wilayas. Ces derniers auront par la suite la tâche de former les professeurs dans leurs circonscriptions respectives. “Cette thématique s’inscrit dans le plan stratégique de formation des formateurs durant la période 2017/2020. Il s’agit d’évaluer les pratiques dans les classes et du coup œuvrer à améliorer la qualité d’enseignement sur des bases solides après observation des pratiques de classe”, nous dira notre interlocuteur. De son côté le directeur de l’institut, Tayeb Aït Kaci, a indiqué à Liberté que la session de Sétif va connaître des visites sur le terrain dans des écoles du primaire pour observer les pratiques des professeurs. Pour assurer la réussite de l’opération dont les principaux thèmes retenus sont les encadreurs dont une inspectrice centrale du ministère de l’Éducation nationale ont adopté de nouvelles méthodes basées notamment sur l’interaction, la production après recueil des représentations des participants en ce qui concerne le questionnement efficace, l’évaluation pour apprendre et l’enseignement inclusif. Il a aussi été prévu un garant de la qualité de la formation, choisi parmi les encadreurs et qui a pour tâche de suivre de près la formation et émettre des critiques afin d’apporter les réajustements nécessaires à la formation, affiner l’intervention des inspecteurs.
 

FAOUZI SENOUSSAOUI



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER