Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

CEM Azzouza-Azouz de TÉBESSA

Les parents d'élèves empêchent leurs enfants d'aller à l’école

Après Boukhadra et Bir El-Ater, c'est autour de la commune de Negrine, 160 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Tébessa de vivre le même scénario. Ce lundi, en effet, des parents d'élèves du CEM Azzouza-Azouz ont empêché leurs enfants d’aller en cours, en signe de protestation contre les conditions d’accueil de ces derniers. L’établissement a été, pourtant, inauguré, il y a quelque années seulement, mais faute d'entretien conjugué à la négligence, les conditions de scolarisation des élèves se sont détériorées, apprend-on auprès des parents. Aussi, une requête a été adressée aux autorités locales où il est fait mention, entre autres revendications, du manque de manuels scolaires, de l’indisponibilité d’enseignants ou la mutation de ces derniers en plein milieu de l’année scolaire, ce qui influe négativement sur le cursus scolaire des élèves notamment ceux en fin de cycle ; les résultats enregistrés à l'examen du BEM juin 2017, illustrent parfaitement la situation (17%) de réussite seulement. Il s’agit également de la fermeture de la cantine et l'absence de chauffage. Selon le représentant des parents d'élèves, la rencontre, qui a eu lieu, dans la journée de lundi, avec le chef de la daïra de Negrine n'a pas eu les résultats escomptés. Aussi, interpellent-ils directement le wali, afin que leurs revendications soient prises au sérieux.


RACHID G.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER