Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Maladies de l’appareil digestif

Les pathologies du côlon et du rectum en débat à Batna

© D.R

Les chercheurs et spécialistes participant à la  4e Journée nationale des maladies de l’appareil digestif ouverte à Batna ont été unanimes à affirmer avant-hier vendredi, à la clôture de ce rendez-vous  scientifique, que les changements dans les habitudes alimentaires a engendré une augmentation dans les cas du cancer de l’appareil digestif en Algérie. 
Les présents, praticiens et chercheurs à cette journée médicale consacrée cette année aux maladies du côlon et du rectum, ont mis en garde contre les  effets de la mauvaise alimentation dans les fast-foods et les répercussions négatives de ces habitudes sur la santé publique car, selon eux, “en  rapport direct avec l’apparition des cancers notamment le cancer de l’appareil digestif, du côlon et du rectum en particulier”. Dans une déclaration, le professeur Kamel Bouzid, chef du service d’oncologie au centre Pierre-et-Marie-Curie de l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger, a fait savoir que “près de 7 000 nouveaux cas de cancer sont  enregistrés annuellement en Algérie”, ajoutant que “le cancer du côlon et du rectum sont devenus depuis 2015, le premier cancer chez les hommes et le 2e chez la femme”. Il a ajouté que ces pathologies sont en “constante augmentation”, mettant en avant l’importance du diagnostic précoce dans “la maîtrise de ces maladies”. S’agissant de la prévention primaire contre ces maladies, le même  spécialiste a insisté sur “l’importance d’avoir un système alimentaire sain en réduisant la consommation des viandes rouges classées par l’organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2014 parmi les aliments causant le cancer  si elles sont excessivement consommées, la lutte contre l’obésité et la  pratique sportive pour les hommes et les femmes”. Les participants à cette journée médicale ont appelé à “briser les tabous relatifs au diagnostic des maladies touchant le côlon, le rectum et  l’anus pour prévenir ses graves complications”, insistant sur la consultation et le diagnostic précis et minutieux des maladies. “Des cas de cancer de l’appareil digestif dont la vessie ont atteint des stades avancés et n’ont été diagnostiqués que tardivement après des consultations volontaires”, ont rapporté les participants à cette manifestation médicale. 
Des interventions scientifiques sur les moyens de diagnostic de la  chirurgie et du traitement des maladies touchant l’appareil digestif ont été à l’ordre du jour de cette rencontre, mise à profit par le spécialistes pour insister sur l’importance du diagnostic précoce et la portée de la chirurgie par endoscopie dans la guérison des cas détecté de manière précoce. 
Les journées médicales des maladies de l’appareil digestif sont devenues une “tradition scientifique dans cette région” durant laquelle les spécialistes échangent les connaissances et expériences, selon le président  de l’Association scientifique des médecins auressiens (ASMA) de Batna,  Abdelkrim Fawzi Menani, qui a précisé que chaque année les travaux ciblent une partie de l’appareil digestif.
 

APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER