Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

Pour reconstituer les stocks halieutiques

Les ports d’échouage de Jijel seront réhabilités

© D. R.

Les deux ports d’échouage, réalisés il y a quelques années à Jijel, sont à l’ordre du jour d’une opération de réhabilitation. C’est ce qui est prévu à la lumière du décret exécutif 18-104 du 29 mars 2018, portant création, gestion et modalités d’utilisation des sites d’échouage pour la pêche artisanale.

Initialement laissés à la responsabilité des APC qui ne savaient pas, à vrai dire, quoi en faire, ces infrastructures, implantées à Sidi Abdelaziz et Ouled Bounnar, sont restées abandonnées durant une longue période. La mise en application de ce décret est de nature à les réhabiliter. 

La chambre de la pêche est associée à ce plan qui intervient dans l’objectif d’organiser l’activité de la pêche artisanale en collaboration avec les associations activant dans ce circuit. Leur principale mission porte sur la transformation de la pêche de subsistance à la pêche artisanale des petits métiers.

À ce titre, un travail d’enquête et d’information est engagé par les services de la pêche pour concrétiser l’objectif assigné à ces sites. On note également que tout le plan à mettre en place vise “à revaloriser la profession et la reconstitution des stocks halieutiques, tout en encourageant les professionnels à s’organiser en associations professionnelles”.

Plusieurs associations ont, en effet, été créées et d’autres sont en cours de création pour trouver les solutions à apporter en se basant sur “le principe de la cogestion de la ressource halieutique, qui reste une priorité dans la stratégie nationale et locale”. 

Par ailleurs, dix sites pour la création de nouveaux ports d’échouage sont retenus dans plusieurs communes. Ils seront implantés à Taza, Aftis, Boussadoune, Beni Belaïd, El-Kennar et Laouinet. Outre les deux sites déjà aménagés à Sidi Abdelaziz, ces nouveaux ports viendront répondre à l’ensemble des objectifs de ces infrastructures.
 

Amor Z.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER