Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Goût de France/Good France 2017 s’est invité à Annaba

Les produits locaux algériens à l’honneur

Conférence gastronomique animée à l’hôtel Sabri. © D.R.

À l’invitation du directeur de l’Institut français de Annaba, l’opération Goût de France / Good France 2017 a eu lieu, mardi 21 mars, premier jour du printemps, à l’hôtel Sabri, en présence d’un public nombreux.

Intéressées par le thème proposé par les organisateurs de l’événement, plus d’une centaine de personnes, dont des jeunes, ont suivi avec intérêt la conférence gastronomique, qui a été animée par le chef cuisinier de réputation mondiale Thierry Hainaut, qui est propriétaire du Restaurant Ô de mer à Ars en Ré, en France. Assisté en la circonstance par Kais Hamami, le jeune et non moins compétent chef de l’hôtel Sabri, Thierry Hainaut a fait une démonstration en direct de son art et a proposé à l’assistance des dégustations. On notera la réactivité des personnes présentes à cette conférence, lesquelles ont participé  au débat sur le fond des problématiques se rapportant notamment à la culture du goût, à la préservation des produits locaux et à l’expérience personnelle du grand chef.  
Ce dernier a, de son côté, pris plaisir à transmettre son savoir immense dans le domaine de l’art culinaire en expliquant, par exemple l’évolution des recettes et l’ajout d’ingrédients et autres produits à celles-ci. Avec humour et en bon pédagogue, Thierry Hainaut encouragera les amateurs de cuisine à faire preuve d’audace dans la confection des mets. “N’hésitez pas à improviser, osez des choses nouvelles lorsque vous préparez vos plats, innovez. Vous serez les premiers à être agréablement surpris des résultats”, ne cessera-t-il de conseiller à l’auditoire, qui pour sa part ne tarissait pas de questions à ce sujet.
En soirée, l’invité de l’Institut français s’est chargé d’un dîner spécial Goût de France, qu’il a élaboré en commun avec Kais Hamami, Chef de l’hôtel Sabri et sa brigade à l’intention du consul général de France à Annaba, Patrick Poinsot, du premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie, Djamel Daoudi et de journalistes.   Intervenant en cette circonstance, Djamel Daoudi a tenu à remercier David Queinnec, le directeur de l’Institut français, pour ce moment de partage sur les valeurs de la gastronomie française et sur la générosité de Thierry Hainaut qui a fait bénéficier, ne serait ce qu’un court instant, les jeunes cuisiniers algériens de son expérience dans le métier. Et de l’expérience, ce chef de renom en a, à en juger par son impressionnant parcours. Diplômé d’une école hôtelière réputée, après avoir ouvert un premier restaurant, il a vite été récompensé par Michelin, Gault&Millau et bien d’autres médias. De plus il a passé plus de vingt ans en Australie, où il a ouvert de nombreux établissements qui, pour la plupart, ont été récompensés par de nombreux Awards, peut-on lire sur la fiche introductive rendue publique par les organisateurs de Goût de France / Good France 2017.


A. ALLIA

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER