Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Recensement des oiseaux migrateurs dans les zones humides d’Oum El-Bouaghi

Les services des forêts à pied d’œuvre

© D.R.

En prévision du recensement des oiseaux migrateurs dans les zones humides de la wilaya d’Oum El-Bouaghi, prévu pour le mois de janvier prochain, la Conservation des forêts a effectué ces jours-ci des sorties à Garaat Timerganine, Chot El-Mellah, Garaat Ettarf, Chott Tinsilt et Sebkhet Ezzemoul. 

À Timerganine par exemple, il a été constaté un nombre important de canards colvert, 3500, à Chott Tinsilt, 4500 flamants roses, 2500 tadornes de Belon et 800 canards colvert, ainsi que 15 grues cendrées à Sebkhet Djendli. Pour Mme Bouras Nabila, inspecteur en chef des forêts, “par rapport aux années précédentes, le remplissage de nos zones humides est satisfaisant, allant de 50 à 80%. On prévoit d’importantes arrivées d’oiseaux migrateurs comparativement aux années passées. Les arrivées dépendent des précipitations. On est au moment de l’hivernage. Le nombre important de flamants roses à Chott Tinsilt est dû à la présence de l’eau et de la nourriture. Pour la zone de Timerganine, il y a un nombre inhabituel de canards colvert également à cause de la nourriture. 3500, c’est beaucoup. Par contre, certaines espèces n’ont pas encore fait leur apparition. On ne sait pas si elles vont arriver comme l’érismature à tête blanche, une espèce protégée, en voie de disparition et qui était présente l’année passée au Tadorne casarca. Nous nous interrogeons cependant sur l’absence d’espèces à Sebkhet Ezzemoul, c’est peut-être dû aux travaux de la route ? La wilaya d'Oum El-Bouaghi compte 11 zones humides dont 8 classées Ramsar, 5 en 2004 et 3 en 2009. Ces 11 zones humides, que sont Chott Tinsilt, Garaat Onk Djemel, Garaat El-Maghsel, Garaat Ettarf (la plus grande avec 33 460 ha), Garaat Guellif, Garaat Timerganine, Sebkhet Ezzemoul, le lac Boulhilet, Chott Ezzaha, Chott El-Mellah et El-Ogla Touila, sont situées dans la partie sud de la wilaya et sont réparties sur les communes de Aïn Zitoun, Bougherara Saoudi, Ouled Zouaï, El-Harmlia et Oum El-Bouaghi. La superficie globale de ces zones humides est de 89 000 ha. En période de crues, cette superficie passe à 160 000 ha.”
 

B. NACER


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER