Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’ALGÉRIE PROFONDE / Est

Tébessa

Les souscripteurs AADL ferment la RN16

©D. R.

Les souscripteurs du projet AADL programme 2 ont procédé  en ce premier jour du nouvel an à la fermeture à la circulation de la RN16 qui relie Tébessa à Boulhef Dyr. Par cette action les  protestataires voulaient exprimer leur ras-le-bol face à la situation qui traîne depuis plusieurs années. Ils réclament la présence du ministre à Tébessa pour la débloquer, notamment après la fin de l'ultimatum accordé à l'entreprise turque chargée de la réalisation du projet de 4500 logements.
Pour rappel, il y a deux semaines, un  sit-in avait été organisé devant le siège de l'agence AADL situé sur le boulevard Houari-Boumediene de Tébessa suivi par une marche au centre-ville.
Les souscripteurs ont multiplié les protestations pour dénoncer le flou et le blocage qui caractérisent le projet de l’AADL depuis dix ans et l'attitude de l'entreprise turque chargée de la réalisation de leur projet dont les sites ont été choisis. Selon les protestataires, l'entreprise en question avait déjà consommé 33% du budget alors que le taux d'avancement  n'a pas dépasser 1,26%. Pour rappel le directeur de l'habitat de la wilaya de Tébessa avait déclaré il y a deux semaines en marge d'une conférence de presse que le ministre avait donné un ultimatum de dix jours à l'entreprise turque à défaut la résiliation du contrat. Au moment où nous mettons sous presse, la RN16 est toujours bloquée et les protestataires réclament la venue du ministre de l’Habitat.

R. Ghoreïb


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER