Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Fruits et légumes

Mercuriale en folie à Guelma

© D.R.

Les bourses modestes sont mises à rude contribution une fois de plus et il leur est difficile d'acquérir le strict minimum. Ce phénomène a pris de l'ampleur ces derniers jours et c'est le sujet d'actualité car les prix des fruits et légumes ont grimpé d'une manière vertigineuse au grand dam des pères de famille qui éprouvent toutes les peines du monde à ne pas rentrer bredouilles à la maison. Ali, un sexagénaire, nous confie : “Je me suis rendu aujourd'hui au marché du Volontariat, réputé pour la disponibilité des produits et leur prix abordable, je fus atterré ! Qu’on en juge ! Haricots verts à 250 DA/kg, gombos à 600 DA, l'ail à 550 DA, choux-fleurs à 200 DA, courgettes à 160 DA, aubergines à 140 DA, poivrons à 150 DA, tomates à 180 DA, pommes de terre à 70 DA, salade verte à 140 DA, carottes, navets, betteraves, poireaux à 100-150 DA, oignon à 50 DA, piment à 180 DA, haricots à écosse à 300 DA !” Même les fruits de saison n'ont pas  échappé à cette frénésie puisque les pommes locales sont cédées à 300 DA, les poires à 240 DA, le raisin de table à 160-300 DA selon la qualité, le melon à 80 DA, les dattes à 359-500 DA, et la figue de barbarie à 10 DA l'unité. Les ménagères doivent faire preuve d'ingéniosité pour concocter des menus économiques et les fritures sont privilégiées car les viandes rouges et blanches sont inabordables. D'aucuns expriment leur légitime inquiétude face à cette flambée des prix qui persiste puisque les billets de banque se volatilisent lors des achats !


Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER