Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Maternité de Merouana de Batna

Mort suspecte de deux jumeaux

© D.R.

Le décès de Djawad et Jad, deux jumeaux nés le 8 mars dernier, survenu à quelques jours d’intervalle à la maternité Ziza-Massika, à Merouana (40 km au nord-ouest de Batna), a suscité colère et indignation chez la population. Le drame débuta à la naissance, lorsque les deux bambins ont été mis en couveuse alors “qu’ils se portaient bien”, témoignent leurs parents. Le staff de la maternité aurait pris cette décision car il s’agissait d’une naissance prématurée, avons-nous appris. Dix jours après, l’un deux décède. Ce qui a énormément choqué ses proches. Seulement ces derniers n’étaient pas au bout de leurs peines. Car la pose d’un garrot pour prélèvement de sang qui a été oublié pendant plusieurs heures a engendré une gangrène ischémique au niveau du bras droit de Jad. L’amputation était la seule alternative pour les médecins des hôpitaux de Batna, Constantine et d’Alger lesquels ont tenté de sauver la vie du bébé, mais ce fut en vain. Celui-ci décédera trois jours après. La direction de la santé a, selon ses responsables, diligenté des investigations et promis de sévir. De leur côté, les services de la gendarmerie de Merouana ont ouvert une enquête suite à la plainte déposée par les parents des bébés lesquels accusent de négligence et de laisser-aller le service de maternité concerné.


Laldja MESSAOUDI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER