Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Amoucha (Sétif)

Ouled Merghem attend le raccordement au réseau d’assainissement

© D.R.

Cela fait plusieurs années que les habitants de la localité d’Ouled Marghem dans la commune d’Amoucha, à vingt-cinq kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Sétif, attendent le raccordement de leurs cités au réseau d’assainissement. 

Plus de six ans après l’achèvement des travaux de réalisation de la première tranche du réseau, qui a touché la moitié des foyers de la localité, plus d’une centaine de familles attendent sur des charbons ardents le lancement du projet, qui selon les habitants, mettra fin au danger qui guette leur santé. “L’évacuation des eaux usées se fait d’une manière anarchique, qui n’honore guère la wilaya. Le danger des maladies à transmission hydrique est là”. Selon un représentant des habitants  de la bourgade, les responsables font la sourde oreille. “Une demande d’intervention des services concernés a été déposée depuis quatre ans à la direction de l’Hydraulique de la wilaya, dont les responsables ont vainement promis d’entamer les travaux de raccordement des différents quartiers de la cité au réseau d’assainissement, dans les plus brefs délais. Mais aucune suite n’a été donnée à notre correspondance”, affirme notre interlocuteur, qui a tenu à souligner que les fosses septiques réalisées à travers les quatre coins de la bourgade sont un véritable danger. Ceci sans oublier les odeurs nauséabondes qui sont omniprésentes. Pis encore, les eaux sont déversées en pleine rue au point où la situation devient insupportable. 
De son côté, le président de l’APC d' Amoucha, Abdelhak Sayoud, a affirmé que le projet a été inscrit pour une éventuelle concrétisation en 2019. Mais il n’a pas été retenu pour la commune d’Amoucha, dans le cadre des priorités arrêtées lors des réunions de l’exécutif de la wilaya. Il a aussi été souligné que parmi les sept projets inscrits, seulement deux ont été retenus en 2019 pour la commune d’Amoucha. En attendant une éventuelle inscription du projet de la deuxième tranche du projet, les habitants interpellent le wali pour mettre fin à ce problème qui inquiète tous les habitants, même ceux ayant bénéficié de la première tranche.
 

FAOUZI SENOUSSAOUI



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER