Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Caravane de l’entrepreneuriat féminin à EL-EULMA (Sétif)

Plus de 60 microcrédits octroyés

© D.R.

La caravane de sensibilisation et d’information sur l’entrepreneuriat féminin, initiée par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et confiée à la direction de l’action sociale et de solidarité (DASS) de la wilaya de Sétif et l’Angem (Agence nationale de gestion du microcrédit) sous le sigle “La femme algérienne, partenaire essentiel dans le développement local”, a atterri hier à El-Eulma. En effet, le deuxième point de chute des responsables des deux organismes après la daïra de Hammam Sokhna a été ponctué d’une visite d’une soixantaine de femmes. Ces dernières ont été notamment sensibilisées par les cadres des deux organismes. Selon Mme Harrag Amel, chef de bureau à la direction de l’action sociale, l’objectif est de toucher le plus grand nombre de femmes de la wilaya. “Nous avons tracé un programme pour sillonner pas moins de dix grandes daïras durant deux mois. Notre caravane a commencé le 14 du mois en cours et prendra fin le 7 mars au chef-lieu de wilaya”, a affirmé notre interlocutrice. Il est à noter que durant les opérations de sensibilisation et de formation, les organisateurs procéderont à la distribution des arrêtés à 200 bénéficiaires de microcrédits dans le cadre du dispositif de l’Angem. Durant le premier jour, soixante microcrédits ont été octroyés aux femmes de la région d’El-Eulma. Il s’agit notamment de crédits pour l’achat de matériels dont des fours et équipements pour la préparation de gâteaux, des machines à coudre et du matériel pour atelier de coiffure dames. Il est noté aussi l’organisation d’expositions des activités féminines dans le cadre de l’entrepreneuriat et ce en étroite collaboration avec les associations féminines de la région. Les responsables ont mis l’accent sur l’accompagnement à la création de microentreprises et ont mis en exergue le processus de création et les phases cruciales que les femmes porteuses de projets devront prendre en compte. Quant aux représentants des différents dispositifs d’accompagnement et de financement dont l’Angem, un partenaire essentiel de la direction de l’action sociale, ils ont expliqué les services qui sont à la portée des femmes et les conditions d’éligibilité.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER