Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

En prévision de la rentrée scolaire à Souk-ahras

Plusieurs projets inspectés par le wali

Abbès Badaoui, wali de Souk-Ahras. ©D. R.

Le wali s’est rendu dans la bande frontalière, plus exactement
dans la commune de Heddada, pour s’enquérir de l’avancement des projets relevant du secteur de l’éducation.

En prévision de la rentrée scolaire, le wali de Souk-Ahras, M. Abbès Badaoui, s’est rendu ce dimanche dernier sur la bande frontalière, plus exactement dans la commune de Heddada, pour s’enquérir de l’avancement des projets relevant du secteur de l’éducation. Le premier point inspecté fut le groupe scolaire type D (10 classes) dont la pose de la première pierre a été effectuée par le Premier ministre Ahmed Ouyahia lors de son passage à Souk-Ahras à l’occasion des festivités du 8 Février. Cet établissement primaire dont le taux d’avancement des travaux est de 95% est financé par la caisse de solidarité avec une enveloppe de 92 378 248,32 DA. Ce joyau architectural fonctionnera en matière d’énergie en système hybride, c'est-à-dire en associant plaques photovoltaïques et énergie normale. Les 23 panneaux installés fourniront quotidiennement 42 kg/w. L’étude d’approvisionnement en énergie solaire qui s’étale sur 6 heures a été faite sur la période hivernale. La délégation accompagnant le wali s’est ensuite rendue sur le site de la réalisation d'un lycée type 800/300. Cet établissement qui connaît un léger retard dû à plusieurs contraintes a un taux d'avancement de 80%. Lancé le 14/10/2015 pour un délai de 30 mois avec un montant de 347 938 003,67 DA, il devrait être livré à la rentrée scolaire2018/2019. Sur place le wali a donné des directives strictes pour que les travaux s’achèvent dans les plus brefs délais. Il a, à cet effet, ordonné à l’entrepreneur en charge des travaux de renforcer le chantier en passant aux 3/8. D’ailleurs il a décidé que la prochaine rentrée scolaire se fasse à partir de la commune de Heddada. Le chantier de réalisation de 100 logements publics locatifs a été inspecté par le wali. Ce dernier a déclaré sur les lieux qu’il était insatisfait de la cadence des travaux. Lancé le 7 juillet 2015 pour un délai de 24 mois le projet connaît un taux d’avancement de 35%. Le premier responsable de la wilaya n’a pas mâché ses mots pour demander à l’entrepreneur de passer à la vitesse voulue pour livrer ces logements tant attendus par les citoyens. Ce dernier s’est engagé publiquement à les livrer dans 6 mois. M. Abbès Badaoui a exigé du chef de daïra un suivi hebdomadaire du chantier en question. Autre point inspecté durant cette sortie de travail le poste-frontière de Heddada où le wali a été informé sur les conditions d’accueil des passagers aussi bien nationaux qu’étrangers. Le wali a ensuite supervisé le lancement des travaux d’un salon d’honneur pour les officiels. Toujours dans la commune de Heddada, le chef de l’exécutif a inspecté le stade communal qui sera rénové à 100%. Il est constitué de deux lots dont l’un a un taux d’avancement de 60% alors que l’autre n’a pas encore été lancé. Composé d’une tribune de 500 places, de deux vestiaires, il sera doté d’une pelouse synthétique 5e génération, et livré dans 8 mois. À M’daourouch, deuxième étape de sa visite de travail, le wali s’est enquis de l’avancement des travaux de réalisation d’un lycée type 1000/300 au niveau de la ZHUN. Ce projet est à un taux d’avancement de 63%. Ce projet a connu un retard de 5 mois, ce qui a retardé sa livraison dans les délais prescrits. Le wali a une nouvelle fois sommé l’entrepreneur en charge de sa réalisation de redoubler d'efforts pour le livrer début septembre, du moins le bloc pédagogique. À chaque intervention, le wali a insisté sur le respect des délais et des engagements. À cet effet, il a réitéré son appel envers les entreprises pour livrer les projets en temps voulu. Il a déclaré ouvertement que les entreprises qui respecteront les délais seront encouragées mais que les entreprises défaillantes seront inscrites sur les listes noires, communiquées aux autres wilayas.

Farrouki Hocine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER