Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

enfants atteints d’infirmité motrice cérébrale

Pour une meilleure prise en charge dans les écoles

Les membres de l’APIMC et de l’Institut de formation des fonctionnaires de l’éducation, lors de la signature de la convention. © D. R.

Pour mieux prendre en charge les élèves atteints de cette pathologie, une convention a été signée entre l’APIMC et l’Institut de formation des fonctionnaires de l’éducation.  

L'APIMC (Association des parents d’infirmes moteurs d’origine cérébrale) de Sétif et l'Institut national de formation des fonctionnaires du secteur de l'éducation nationale El-Khansa de Sétif ont signé, en fin de semaine, une convention qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue des personnels de l’éducation pour mieux prendre en charge les élèves atteints de cette pathologie et inscrits dans les écoles primaires de la wilaya de Sétif. “L’école est un lieu d’apprentissage, elle est aussi le lieu où se construisent les expériences sociales qui inscrivent l'individu dans la citoyenneté et la communauté.
Dans l'esprit de reproduire les bonnes pratiques pour une meilleure inclusion des enfants handicapés dans les écoles ordinaires, nous avons sollicité l’aide de l’institut qui nous a tendu la main.  Nous ne le remercierons jamais assez”, dira M. Kentache, président de l’APIMC de Sétif qui compte plus de 1500 adhérents. Il est à rappeler que le projet lancé de 2009 à 2013 avec le service de formation et d’inspection de la direction de l’éducation de la wilaya de Sétif a assuré la formation de plusieurs AVS (auxiliaires de vie scolaire). Les deux parties se sont concertées pour signer une convention afin de reconduire la formation des AVS et des professeurs en étroite collaboration avec les inspecteurs du secteur de l’éducation afin de rendre les écoles inclusives et, du coup, renforcer les capacités du corps enseignant pour une approche et une prise en charge de qualité. L’objectif est d’avoir plus d'enfants handicapés sur les bancs de l’école.


FAOUZI SENOUSSAOUI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER