Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Cnas de Guelma

Pour une utilisation rationnelle de la carte Chifa

Des campagnes de sensibilisation menées par la Cnas pour une utilisation plus judicieuse de la carte Chifa. © D.R.

L'agence de la localité mène une campagne d'information en direction des assurés sociaux et des officines pharmaceutiques afin de juguler les pratiques irrégulières de la rétention de la carte par ces derniers.

En effet, ce phénomène a pris de l'ampleur et constitue une grave déviation des règles convenues dans le cadre du partenariat avec les pharmaciens.
Dans ce contexte, Salim Amiour, responsable de la cellule d'écoute et d'information de l'agence Cnas, confie à Liberté : “Nous pilotons une campagne du 1er au 26 juillet 2018 auprès de nos assurés sociaux et des officines pharmaceutiques conventionnées pour combattre une fraude caractérisée au détriment de la Cnas et des ayants droit. Nous nous attelons à convaincre les pharmaciens à ne pas conserver à leur niveau les cartes Chifa, quels que soient les motifs invoqués, et il est impératif d'abandonner ces pratiques contraires aux règles conventionnelles et incompatibles avec l'éthique déontologique ! Les assurés sociaux doivent comprendre que la carte Chifa revêt un caractère personnel, et son utilisation par des tiers entraîne leur entière responsabilité. Ils devront utiliser rationnellement et judicieusement leur carte Chifa tout en s'interdisant de la confier à une tierce personne.” Certains pharmaciens ou leurs collaborateurs auraient utilisé frauduleusement ces cartes Chifa, confiées par des assurés sociaux pour diverses raisons, en l'occurrence pour ne pas attendre l'opération d'enregistrement qui est parfois longue ou laissées à titre de gage pour prétendre aux médicaments prescrits par les médecins. Un pharmacien tenant une officine à Guelma nous déclare : “Quelques brebis galeuses ternissent la noblesse de notre mission, et j'adhère pleinement à cette opération de sensibilisation de la Cnas, dont le but est de créer une synergie avec ses partenaires conventionnés afin de contribuer à la rationalisation des dépenses. En cas de perte de sa carte Chifa, l'assuré social devra aviser l'agence Cnas afin de prévenir son utilisation frauduleuse par des individus malhonnêtes.” De toute évidence, les responsables de l'agence Cnas sont à pied d’œuvre pour médiatiser cette opération nationale par le biais de facebook, d'émissions télévisées et radiophoniques et des structures du Snapo. Une opération portes ouvertes Cnas est prévue du 17 au 26 juillet 2018.


HAMID BAALI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER