Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Clôture de l’année universitaire à Sétif

Près de 12 000 nouveaux diplômés

© D. R.

Les établissements d’enseignement supérieur implantés dans la wilaya de Sétif, à savoir l’université Ferhat-Abbas (Sétif1), Mohammed Lamine-Debaghine (Sétif 2) et l'École normale supérieure Messaoud-Zeggar sise à El-Eulma, ont organisé, en fin de semaine écoulée, des cérémonies de clôture de l’année universitaire 2017/2018. Dans le cadre de la formation et de la pédagogie, le nombre de diplômés universitaires pour l’année universitaire 2017-2018 s’élève à 11 976 dans les différents cycles confondus dans ces trois établissements. En effet, les services pédagogiques de l’université Ferhat-Abbas (Sétif1) a délivré cette année pas moins de 7210 diplômes universitaires dont 4580 en licence, 1 890 en master et 740 en sciences médicales. Selon le recteur de cet établissement spécialisé en sciences et technologie, le nombre d’étudiants sortants cette année représente 21,2% de l’effectif global des étudiants inscrits à l’UFAS1. Par ailleurs, l’université Mohamed Lamine-Debaghine (Sétif2) a enregistré, au terme de cette année, la sortie de 4 700 étudiants diplômés, soit 3500 en licence et 1 200 en master. Également, l’école normale supérieure  Messaoud-Zeggar a organisé mercredi une cérémonie de clôture à l’occasion de la sortie de sa première promotion composée de 66 enseignants de langue française dans le primaire. Dans le volet post-graduation, l’université Ferhat-Abbas a enregistré durant cette année universitaire pas moins de 186 soutenances de thèses de doctorat toutes spécialités confondues. L’université Mohamed Lamine-Debaghine (Sétif2) a, quant à elle, enregistré 94 soutenances de thèses de doctorat dans différents domaines. Dans le cadre de l’ouverture de ces établissements sur le monde socioéconomique, plusieurs conventions nationales et internationales ont été conclues durant cette année. Ainsi, l’université Ferhat-Abbas a signé un total de 76 conventions de coopération avec le monde socioéconomique. Pour l’université Mohamed Lamine-Debaghine, il s’agit de la signature de deux conventions avec des universités étrangères, 5 autres avec des universités nationales, trois conventions avec des directions locales et deux autres avec des associations nationales.


A. LOUCIF 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER