Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Faute d’irrigation

Production de la tomate industrielle en baisse à Guelma

© D. R.

Réputée pour la production de la tomate industrielle, la wilaya de Guelma accuse cette année une défection importante des fellahs qui s'adonnaient à cette filière pourtant lucrative. En effet, l'année écoulée, les autorités locales avaient interdit l'irrigation des terres agricoles à partir du barrage de Bouhamdane qui accusait un déficit crucial. À titre exceptionnel, le ministère des Ressources en eau avait autorisé un transfert d'une vingtaine de millions de m3 à partir du barrage de la wilaya de Souk Ahras pour sauver la campagne en cours. Lors de sa dernière visite d'inspection et de travail dans la wilaya de Guelma, Hocine Necib, ministre des Ressources en eau avait affirmé que les producteurs de tomate industrielle devaient prendre leurs responsabilités car les ouvrages hydrauliques n'étaient pas en mesure de répondre à leur attente. Cette année, des agriculteurs ont abandonné délibérément ce créneau et se sont investis dans les cultures céréalières. Seuls quelques fellahs ont poursuivi la culture de la tomate industrielle en optant pour le goutte-à- goutte qui exige des équipements spécifiques et permet une irrigation rationnelle et économique. À titre indicatif, nous avons effectué ce mercredi une virée à El-Fedjoudj où une importante unité de transformation de tomate appartenant à un opérateur privé réceptionne les récoltes de la région. Contrairement aux années écoulées, nous avons constaté la présence d'une dizaine de camions à l'entrée de cette usine alors que dans un passé récent, il était loisible de remarquer des files de quelques kilomètres de ces mastodontes chargés de ce produit qui dépérissait sous un soleil de plomb !


HAMID BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER