Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

2e édition de l’université d’été à Sétif

Promouvoir la culture entrepreneuriale chez les étudiants

©D. R.

Apprendre aux étudiants diplômés la culture entrepreneuriale constitue aujourd’hui une préoccupation majeure pour les pouvoirs publics dans cette période de crise pour, notamment, la création de la richesse et des postes d’emploi. En effet, dans un souci d’assurer un meilleur ciblage, l’agence Ansej de Sétif, en collaboration avec l’université Ferhat-Abbas, organise depuis samedi la deuxième édition de l’université d’été dédiée à la promotion de la culture entrepreneuriale chez les diplômés universitaires, à l’auditorium Mouloud-Kacem Naït-Belkacem à El-Bez. Cette édition organisée sous le slogan “Culture entrepreneuriale, réelle opportunité face à la crise” a vu la participation des acteurs qui jouent un rôle très important dans la création d'entreprises, tels que la banque, les caisses d'assurances (Cnas et Casnos), le CNRC, les impôts et un commissaire aux comptes. Selon le directeur de l’agence locale de l’Ansej, Tarek Belmili, l’objectif de cette manifestation est de développer auprès des diplômés universitaires le potentiel entrepreneurial et susciter leur intérêt pour la création de leur propre entreprise. “Lors de la première édition, nous avons enregistré des résultats encourageants. En 2014 et 2015, nous avons enregistré un pourcentage entre 12 et 18% représentant le nombre des étudiants diplômés qui ont monté leur propre entreprise dans le cadre de l’Ansej. En 2017, nous sommes arrivés à 36% des projets montés par des diplômés universitaires sur un total de 240 projets créés”, expliquera notre interlocuteur, tout en indiquant que des cycles de formation ont été organisés à longueur d’année au profit de la communauté universitaire pour sensibiliser à l’importance de l’entrepreneuriat dans le territoire local. “Durant les lundis de l’entrepreneuriat, plus de 900 étudiants ont été formés. La formation a touché également des enseignants universitaires”, précise-t-il. À noter que l’université Ferhat-Abbas s’est dotée dernièrement d’un incubateur pour les entreprises qui seront conçues par des étudiants et des enseignants-chercheurs.

A. LOUCIF 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER