Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

Sétif

Protestation des conseillers à l’orientation scolaire professionnelle

© D.R

Pas moins de 35 conseillers d’orientation, d’évaluation et d’insertion professionnelle de la wilaya de Sétif ont observé mardi 4 mai un sit-in devant la direction de l’enseignement et de la formation professionnels de la wilaya de Sétif. En effet, répondant à l’appel de leur coordination relevant de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), les cadres du secteur ont protesté pour dénoncer ce qu’ils ont qualifié dans un communiqué de lenteur de la part de la tutelle dans la prise en charge de leurs doléances et de leurs revendications pour arracher leurs droits dits spoliés.

Les protestataires demandent à la tutelle de revoir le contenu de l’arrêté interministériel en date du 11 octobre 2016 stipulant la création d’un nouveau service au niveau des établissements d’enseignement et de formation professionnels, dédiés exclusivement à l’orientation, à l’évaluation et à l’insertion professionnels, ainsi qu’une sous-direction au niveau des instituts nationaux. Ils ont par ailleurs demandé de suspendre l’application de l’instruction ministérielle portant le numéro 56 en date du 18 avril 2021, relative à l’activation de l’arrêté interministériel suscité portant classification des centres de formation professionnelle et d’apprentissage, ainsi que les conditions d’accès aux postes supérieurs de ces derniers. Selon le coordinateur de la section syndicale du corps des conseillers de Sétif, Madkour Lazhar, ses collègues demandent la création d’un service exclusivement dédié à l’orientation et à l’enseignement en mode présentiel, dont le poste de responsabilité doit revenir aux conseiller principal d’orientation professionnelle, comme le stipule le classement des grades.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER