Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

exploitants agricoles

Régularisation de 2 267 exploitants agricoles

Lors d’un point de situation de son secteur, qu’il a animé en début de semaine, les directeur des services agricoles de la wilaya de Annaba a indiqué que les dossiers de 2 267 exploitants agricoles ont été régularisés dans le cadre de la reconversion du droit de jouissance permanent, en droit de concession, tel que prévu par la loi 10-03 du 15 août 2010 fixant les conditions et les modalités d’exploitation des terres agricoles du domaine privé de l’État. Ce même responsable a précisé que la superficie globale concernée à travers la wilaya de Annaba est de 16 000 hectares et que cette opération de régularisation a été entamée, il y a plus de 7 ans, avec un dernier délai accordé par l’État au mois de juin 2017. “Passé ce délai, l’État a repris les terres qui sont restées en jachère, après avoir dûment constaté qu’il y a eu manquement aux recommandations du cahier des charges et à la législation en vigueur de la part des attributaires. En effet, l’agriculteur dispose d’une durée de 5 ans pour exploiter sa terre”, argue le directeur des services agricoles. Et de signaler “qu’une superficie d’environ 315 ha de terres inexploitées ont été récupérées par les services de la DSA. Cette surface agricole sera redistribuée aux professionnels désirant devenir exploitants et qui en expriment le désir”. Ceci en faisant noter que les terres relevant du domaine privé de l’État, qui étaient en friche, ont fait l’objet de récupération afin d’être exploitées dans le cadre du programme de promotion et de modernisation du secteur et d’augmentation de la production agricole nationale. Avant de conclure, ce responsable rappellera que la tutelle a instruit les cadres du secteur d’apporter plus de souplesse et de rapidité au traitement des dossiers des demandeurs éventuels, conformément au dispositif mis en place, par le biais, notamment, du guichet unique.

A. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER