Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Après l’apparition des cas de fièvre aphteuse à Sétif

Rush sur l’assurance du cheptel

L’assurance, un acte salvateur. © D. R.

Selon le premier responsable de la CRMA, 200 têtes ont été assurées depuis le début du mois de janvier en cours.

Cela fait quelques jours que plusieurs éleveurs de la wilaya de Sétif ont eu recours à la CRMA (Caisse régionale de mutualité agricole) locale pour assurer leur cheptel.
En effet, les risques des maladies qui peuvent toucher le cheptel dont la fièvre aphteuse et la PPR (peste des petits ruminants) les inquiètent de plus en plus. Selon le premier responsable de la CRMA de Sétif, pas moins de 200 têtes ont été assurées depuis le début du mois de janvier en cours. Les éleveurs qui se sont présentés aux bureaux locaux de la caisse à travers les quatre coins de la wilaya pour assurer leur cheptel contre les maladies à déclaration obligatoire ou l’abattage sanitaire, dont la CRMA est le seul assureur, ont été motivés par la vitesse avec laquelle les dossiers de remboursement des sinistres des éleveurs et agriculteurs sont traités. “Le sérieux et la célérité dans le remboursement sont nos atouts. En effet, durant l’année écoulée, nous avons remboursé tous nos assurés ayant perdu des têtes de leur cheptel. Le montant des remboursements des sinistres inhérents à la fièvre aphteuse, à savoir la perte d’une soixantaine de têtes assurées, est de l’ordre de 800 millions de centimes durant l’exercice écoulé”, nous a affirmé Kebaïli Djamel, directeur de la CRMA, qui voit que le nombre de têtes assurées, à savoir 800 têtes, reste très peu par rapport aux risques encourus en cas de non-assurance et de perte de cheptel. Sur un autre volet, notre interlocuteur a indiqué qu’il y a une prise de conscience chez les éleveurs, notamment après les dernières pertes enregistrées à travers les quatre coins de la wilaya et dans les wilayas limitrophes. Pour souligner l’importance de l’assurance des activités agricoles, le premier responsable de la caisse a évoqué la perte d’un grand nombre de poussins dans l’effondrement d’une batterie d’élevage à Guidjel, la semaine passée, où le propriétaire n’avait pas assuré ses biens. “Contrairement à l’éleveur de Guidjel qui a perdu une batterie de plus 70 000 poussins, un éleveur assuré dans la localité de Mahdia a été remboursé à hauteur de 6,5 milliards de centimes après l’incendie qui a touché sa poussinière en novembre 2018”, nous dira le directeur de la caisse.

Formation de 120 praticiens de la santé en néonatologie

n La grande salle de conférences de l’hôtel Novotel de Sétif a abrité, le week-end passé, les travaux d’un séminaire scientifique sur la néonatalogie organisé par le service de pédiatrie du CHU Sâadna-Abdennour de Sétif, en collaboration avec le groupe de néonatalogie de la Société algérienne de pédiatrie et des experts étrangers et le laboratoire France-Lait. Les organisateurs ont tracé comme objectif principal l’actualisation des connaissances en matière de néonatalogie pour les pédiatres, les résidents en pédiatrie et les généralistes s’occupant de nouveaux-nés dans la région de Sétif et de certaines régions de l’Est algérien, dont Constantine et Batna. Outre les présentations magistrales concernant les affections les plus courantes touchant les nouveaux-nés, le programme concocté a comporté des ateliers pratiques avec des démonstrations sur mannequins au sujet de la réanimation du nouveau-né en salle de travail. Le nombre de participants a été évalué à 120 médecins et paramédicaux.

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER