Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

BORDJ BOU-ARRÉRIDJ

Sensibilisation contre le kyste hydatique à El-Anasser

©D. R.

À l'approche de l'Aïd El-Adha, on parle beaucoup des maladies qui peuvent toucher les ovins, dont le kyste hydatique. Raison pour laquelle une journée de sensibilisation sur ce sujet a été organisée, jeudi, par les services de l'inspection vétérinaire de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj et la commune d’El-Anasser. “Il s'agit de sensibiliser la population quant au danger que peut induire le kyste hydatique, une maladie endémique qui constitue un problème majeur de santé publique”, dira Lakhal Djamel, vétérinaire à l’inspection vétérinaire de DSA de Bordj Bou-Arréridj. “Une action qui vise à renforcer le contrôle sanitaire du cheptel ovin et la santé du consommateur”, a-t-il ajouté. À cet effet, une large campagne d'information et de sensibilisation a marqué cette journée qui a été animée par des inspecteurs vétérinaires au niveau de la placette de la commune d’El-Anasser. Nous avons appris aussi que les éléments de l'inspection vétérinaire et de la santé publique sont et seront présents sur les lieux de vente et d'abattage, pour des contrôles surtout au sein des abattoirs, au cours des premiers jours de l'Aïd, pour un dépistage à temps du kyste hydatique et éviter que les viscères atteints par le mal, ne soient consommées par ignorance par les citoyens et surtout pour qu'ils soient brulés et ensevelis profondément sous terre, pour ne jamais être déterrés par les chiens errants, qui demeurent les vecteurs de transmission de cette maladie. “Il est ainsi recommandé aux citoyens de se conformer aux instructions données par les spécialistes de la santé animale en vue d'éviter toute anomalie pouvant survenir”, dira un des élus de l’APC d’El-Anasser.

Chabane BOUARISSA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER