Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Algérie Profonde

Sétif

El-Eulma : Le transport scolaire réclamé à Djarmane
 Les parents d'élèves habitant l’agglomération de Talhi Zidane, appelée communément Djarmane, à l’est de la commune d’El-Eulma réclament le transport scolaire. En l'absence d'établissements des cycles moyen et secondaire, les collégiens et les lycéens de cette agglomération, en pleine extension urbaine due à l’implantation des nombreux programmes de logements, sont contraints de faire la navette  jusqu'à El-Eulma, soit un parcours d’une vingtaine de kilomètres en aller-retour chaque jour. “Cela fait plusieurs années que nos enfants sont privés du transport scolaire, et ce, en dépit des sollicitations et doléances présentées aux élus locaux”, nous dit-t-on. Aussi, les parents d’élèves se plaignent des frais du transport. “J’ai deux enfants qui sont scolarisés à El-Eulma. Chaque jour, je dois dépenser 80 DA pour assurer les frais. Je pense qu’ils ont le droit au transport scolaire gratuit à l’instar des autres élèves à l’échelle nationale”, nous dira Salah qui habite dans cette cité. Les élèves trouvent chaque jour d’énormes difficultés à trouver une place dans le bus, notamment le matin et aux heures de pointe. “Les élèves arrivent souvent à leurs classes en retard en raison du manque de transport”, ajoutera notre interlocuteur.

Bazer Sakhra : 12 villages bientôt raccordés au gaz naturel
Dans la commune de Bazer Sakhra, située à l'est de la wilaya de Sétif, pas moins de 12 villages seront raccordés au réseau du gaz naturel très prochainement, a-t-on appris auprès du président de l’APC. Selon ce dernier, un montant de trois milliards de centimes a été débloqué du budget communal pour l’achèvement des travaux. “Notre commune est l’une des communes qui enregistrent un taux de couverture très élevé. Avec la mise en service du gaz dans ces villages où plus de 750 foyers seront raccordés, nous allons atteindre un taux de couverture de 95% avec 200 kilomètres linéaires de conduite”, assure cet élu.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER