Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Ils attendent leurs lots de terrain depuis 21 ans À AZZABA (SKIKDA)

Sit-in des bénéficiaires devant l'agence foncière

Les protestataires devant le siège de l’agence locale de wilaya de gestion et de régulation. ©D. R.

Les protestataires ont bloqué l'entrée principale de ladite agence, interdisant ainsi l'accès au personnel pendant toute la journée.

Une centaine de bénéficiaires de lots de terrain à bâtir attribués par l'agence foncière locale en 1996 ont organisé, lundi, un sit-in devant le siège de l'agence locale de wilaya de gestion et de régulation pour protester contre les lenteurs administratives qui se dressent contre eux.
Les protestataires ont bloqué l'entrée principale de ladite agence, interdisant ainsi l'accès au personnel pendant toute la journée. Ceux que nous avons rencontrés sur les lieux nous ont indiqué qu’ils attendent depuis 21 ans de pouvoir jouir de leurs terrains, alors qu'ils se sont déjà acquittés de la moitié du prix du lot.
Et pour cause : les autorités locales ayant trouvé une brèche se sont ravisées et ont décidé de récupérer les lots de terrain attribués pour y construire des logements sociaux, car l'agence foncière qui avait vendu les lots de terrain ne disposait pas d'actes de propriété.
Aussi, une première solution a été proposée en 2003 qui consistait à réduire la superficie des lots pour les partager en deux et ainsi dégager une assiette de terrain pour la construction de logements sociaux.
Cette proposition a été d'ailleurs acceptée par les bénéficiaires comptant ainsi mettre fin au blocage et, partant, acquérir leurs lots de terrain tant attendus. N'ayant rien vu de concret, les malheureux bénéficiaires ont porté l'affaire devant le tribunal. La justice ne leur a accordé que le droit d'être remboursés, vu que ce terrain sera destiné à des projets d’utilité publique. Selon un cadre de l'urbanisme, l'agence, consciente des désagréments causés aux bénéficiaires, leur a proposé de les intégrer dans des programmes de promotion immobilière implantés sur d'autres assiettes de terrain qui sont, eux, propriété de l'agence. Mais les principaux concernés ont refusé, ce qui explique cette sortie publique afin de forcer la main aux autorités concernées pour l'acquisition des lots de terrain.

A. BOUKARINE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER