Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Recensement des bidonvilles éradiqués

Une commission de surveillance instaurée à Constantine

Une commission de surveillance vient d’être mise en place, lundi, par le wali de Constantine, chargée d'identifier les terrains des bidonvilles éradiqués. Composée des représentants de l'APC, de la direction de l'urbanisme, de la direction des biens de l'État, de la police de l'urbanisme et d’un cadre attaché au cabinet du wali, la commission est tenue d’effectuer des rapports détaillés sur les sites concernés par les opérations de relogement depuis le mois de juillet dernier. “La commission aura pour objectif de suivre de près ces sites et les recenser pour éviter qu'ils soient réoccupés par d'autres citoyens”, précise la cellule de communication de la wilaya. En effet, plusieurs terrains évacués dans le passé ont été réoccupés par d’autres citoyens venant même  d’autres wilayas, et ce, au vu et au su des autorités locales. À souligner que cette commission devait être mise en place dès la première opération de relogement dans le cadre d'un programme national pour éradiquer les bidonvilles, lancé en 2005. L'absence d’une stratégie locale dans le traitement du dossier du logement à Constantine a fait que le même site bénéficie de plusieurs opérations de relogement, alors que d'autres citoyens attendent depuis 2001.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER